Pro D2 16 décembre 2018 - 14 h 15 min
Stade Charles-Mathon

Récapitulatif

Pour le dernier match de l’année 2018 à domicile les Oyomen ont réalisé le match parfait. Un score large, un bonus offensif et un festival d’essais pour effacer la contre-performance à Mathon d’il y a deux semaines.

Les Oyomen ont commencé par prendre le score grâce au pied d’Etienne (9’, 19’ 6-0). Les montalbanais indisciplinés étaient rapidement réduits à 14 après le carton jaune de Tekassala (21’) puis à 13 après le deuxième carton jaune de l’après-midi reçu par Domenech (24’). L’occasion était trop belle pour que les Oyomen ne la saisissent pas.

Après une pénalité obtenue sur mêlée c’est Gondrand qui jouait tout seul à 5m de la ligne pour aplatir le 1er essai (26’ 11-0), Etienne transformait (27’ 13-0). Sur le renvoi les Oyomen relançaient depuis leurs 22m et Codjo venait parachever un magnifique mouvement collectif (28’ 18-0), Etienne transformait (29’ 20-0). Après une pénaltouche et un nouveau mouvement d’envergure, Hansell-Pune en force à 5m de ligne venait punir les montalbanais (32’ 25-0), Etienne transformait (33’ 27-0).

En l’espace de six minutes les Oyomen avaient fait basculer le sort de la rencontre. De nouveau à 15 les montalbanais bénéficiaient d’une mêlée à 5m de l’en-but oyonnaxien, Domenech tout juste revenu de son carton inscrivait les premiers points tarn-et-garonnais (36’ 27-5), Mathy transformait (37’ 27-7).

Les Oyomen réagissaient immédiatement, Hansell-Pune donnait dans l’intervalle à Tison qui faisait parler sa vitesse dans le camp montalbanais pour le 4ème essai (39’ 32-7), Etienne sur la sirène transformait (40’ 34-7). A la mi-temps les Oyomen viraient en tête avec un bonus offensif virtuel.

Dans les 22m montalbanais les Oyomen obtenaient une mêlée, après plusieurs passages au sol c’est finalement Quentin Etienne qui allait à dame (47’ 39-7) mais il ne transformait pas. Dix minutes même action mais cette fois c’est Hall qui s’échappait derrière son pack (59’ 44-7), Etienne transformait (60’ 46-7).

Les montalbanais jetaient leurs dernières forces et investissaient les 22m oyonnaxiens. Après une pénaltouche Englebrecht inscrivait le deuxième essai tarn-et-garonnais (66’ 46-12), Etienne transformait (67’ 46-14).

Sur la dernière action du match Hall venait sceller le score. Tout en puissance derrière son ruck il inscrivait le 7ème essai oyonnaxien (79’ 51-14) et venait parachever un bel après-midi de rugby à Mathon. 

Détails des points

Raynaud (Debaty 57’ puis Raynaud 71’), MacDonald (Geledan 57’), Mirtskhulava (Dumas 57’) – Leindekar (Farrance 50’), Ursache © (Leindekar 65’) – Taieb (Grice 71’), Grice (Zegueur 60’), Tison (MacDonald 73’) – Gondrand (Hall 50’), Etienne – Giresse (Michel 77’), Hansell-Pune, Inman (Millet 50’), Codjo – Michel (Botica 50’)

7 Essais (Gondrand 26’, Codjo 28’, Hansell-Pune 32’, Tison 39’, Etienne 47’, Hall 59’, 71’)

5 Transformations (Etienne 27’, 29’, 33’, 40’, 60’)

2 Pénalités (Etienne 9’, 19’)

1 Carton Jaune (Geledan 71’)

Tekassala (Vanai 55’), Agnesi (Pellow 50’), Jourdain (Facundo 55’) – Esclauze, Dry – Maninoa, Domenech, Engelbrecht – Briscadieu (Chaput), Mathy – Ruel Gallay (Vanai 25’), Silago (Debois 49’), Lilomaiava (Domenech 49’), Salles – Swanepoel (Silago 54’)

2 Essais (Domenech 36’, Engelbrecht 66’)

2 Transformations (Mathy 37’, 67’)

2 Cartons Jaunes (Tekassala 21’, Domenech 24’)

Manuel Leindekar (3ème ligne) : « On avait perdu à la maison au dernier match, c’était important de finir l’année avec une victoire. C’est super de jouer avec une équipe comme Oyo, il y a beaucoup de sentiments après ce premier match mais avec un résultat comme celui-là c’est super. On a eu beaucoup le ballon en début de match sans marquer, on a fait preuve de patience, on est resté concentré et on a respecté notre adversaire. J’espère que c’est le premier match d’une longue série. »

Jérémy Gondrand (Demi de mêlée) : « On commençait mal les matchs depuis le début de saison, aujourd’hui on a mis les choses dans l’ordre et à deux de moins ils ont craqué. On a été bien dans l’alternance, on ne s’est pas affolé, on a joué dans les espaces. L’objectif est plus que rempli, c’est un match référence, on a maitrisé notre sujet. Maintenant il faut continuer à bosser comme cela. On finit l’année en beauté devant nos supporters. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « La copie est presque parfaite, c’était appliqué. Les joueurs étaient dans le respect du système dès le début de match c’était de bon augure. C’est le match le plus complet dans plusieurs secteurs, probablement un match référence. On n’a pas été tendres avec eux depuis trois semaines et ils répondent de façon très positive. Ils méritent ce résultat et la place au classement. Dimanche prochain les enjeux seront différents, on doit aller chercher des points partout où l’on va, au-delà du derby il faudra consolider notre place dans les 3. On a des joueurs qui ont de l’appétit, qui ne sont pas rassasiés. Il faudra avoir 23 joueurs qui iront là-bas pour en découdre parce que l’ambiance sera électrique. »