Le talonneur du Racing Métro 92, Virgile Lacombe, s’est livré sur les récentes performances des franciliens et les objectifs de fin de saison.

Lors de la dernière journée vous avez concédé un match nul à domicile face à un concurrent pour les barrages, est-ce que vous pensez que vous n’aviez pas encore digéré l’élimination en coupe d’europe ?

Oui j’espère que c’est pour cela, j’espère que c’est parce qu’on avait encore le match de coupe d’Europe qui nous trottait dans la tête. Dans l’ensemble on a fait un bon match et Montpellier est bien revenu sur la fin du match donc je pense qu’ils méritaient le match nul aussi.

Est-ce que la coupure du week end dernier a été bénéfique ?

J’espère qu’elle a été bénéfique pour l’équipe, nos deux derniers résultats étaient un petit peu compliqués, comme on est sur la fin du championnat avoir un week end de libre pour pouvoir récupérer aussi bien mentalement que physiquement ça fait du bien à tout le monde.

Avec quels objectifs vous vous déplacez à Mathon ?

On a envie de se retrouver et de remettre des choses en place par rapport à notre jeu. Quand on passe deux matchs à domicile avec une défaite et un match nul, on a envie d’aller faire un match sérieux. Surtout qu’à l’extérieur on a un petit peu moins de pression.

Vous êtes une des meilleures équipes à l’extérieur du championnat avec quatre victoires

Malheureusement ça ne nous permet pas d’être si bien classé que ça en championnat puisque il y a d’autres équipes, notamment Oyonnax, qui ont fait des résultats à l’extérieur. Maintenant il reste quatre matchs et on se prépare pour se qualifier et il va falloir qu’on fasse des matchs sérieux.

Vous vous attendez à quel type de match ce samedi ?

C’est une opposition entre deux équipes qui jouent la qualification pour les phases finales, on sait que ça va être âpre. On a bien vu que tous les concurrents directs dans le haut du tableau qui sont venus jouer à Oyonnax ont eu beaucoup de difficultés à imposer leur rythme.

Est-ce qu’il y a un sentiment de revanche par rapport au match aller ?

Franchement il est tellement loin le match aller que c’est difficile de dire qu’il y aura un sentiment de revanche, je ne pense pas qu’on voit le match retour comme la revanche du match aller. Ca fait partie des quatre derniers matchs de la saison, il faut rester sérieux parce que ce serait dommage que le fruit de tout ce qu’on a fait avant ne nous permette pas de nous qualifier.

Pour vous ces quatre derniers matchs c’est une sorte de mini championnat ?

Bien sûr vu comme le championnat est serré, tous les clubs qui ont la chance d’être dans les six premiers, ou qui s’en rapprochent, abordent tous les matchs que ce soit à l’extérieur ou à domicile sérieusement.

En cas de victoire, l’USO pourrait passer devant le Racing au classement qu’est-ce que vous pensez de cette équipe ?

Je pense qu’ils font une très bonne saison cette année, mais il n’y a pas de hasard. On sait très bien que l’USO c’est une équipe qui est solide sur les bases, sur la conquête et qui est très efficace en défense. Les équipes qui sont dans le haut du tableau sont des équipes avec des bases très solides. Maintenant le championnat est tellement serré qu’en deux matchs plus ou moins bien négociés les positions dans le classement pourraient changer.

Crédit photos : IconSport