Le pilier Vincent Debaty auteur d’une entrée remarquée à Carcassonne revient sur la belle opération effectuée par les Oyomen dans l’Aude. Il nous parle du piège à éviter avant la réception de l’US Montauban et de l’envie de revanche des joueurs devant leur public. 

A Carcassonne c’est un match plein de maitrise que vous avez livré et notamment dans le secteur de la défense  

On avait à cœur de se racheter du match à la maison contre Biarritz où justement il nous avait manqué des ingrédients comme l’agressivité et le manque de maitrise. On a réussi à rester concentrés avec une grosse envie collective d’effacer cette mauvaise image que l’on avait montré à la maison la semaine précédente. 

Est-ce qu’il y a un regret d’avoir laissé le point du bonus offensif en route ? 

Peut-être un peu mais ce n’était pas le plus important sur ce match. Il fallait gommer cet échec à la maison et rebondir tout de suite pour ne pas rester dans une dynamique négative parce que ça peut vite basculer. On a remis la machine en route, si on avait pris le bonus ça aurait été la cerise sur le gâteau, mais le plus important c’est de gagner des matchs et c’est ce qui nous fera arriver où on veut aller.  

Au-delà de vous être rassurés au niveau comptable et d’avoir « effacé » la défaite à domicile c’est un match qui comptera dans l’état d’esprit affiché 

Oui je pense parce que dans les attitudes de chacun on a montré de belles choses et surtout ce que l’on était vraiment, des mecs qui ne lâchent rien, qui se battent. En début de match on prend une séquence, on finit à 5m de la ligne mais on récupère le ballon et on ne prend pas d’essai. C’est ce qui est le plus important pour nous, montrer notre vrai visage et arriver à construire là-dessus. 

Dimanche vous recevez Montauban qui est sur une série de trois victoires consécutives après un début de saison loin de leurs standards, que penses-tu de cette équipe ? 

C’est une équipe qui va vouloir faire comme Biarritz, venir pour nous embrouiller, nous casser le rythme, nous faire déjouer. Ils sont costauds, denses et ils savent très bien faire ce jeu. Ce sera à nous d’être encore plus concentrés et plus appliqués sur nous-mêmes et donner le maximum pour rester dans nos schémas. 

C’est à nouveau un match piège avec une équipe en difficulté à l’extérieur qui se présentera à Mathon, après Biarritz on imagine que la leçon a été retenue

Ce match à Carcassonne nous a fait du bien mais on sait que l’on est champions de rien du tout. On a gagné un match à l’extérieur on est contents mais aujourd’hui le plus important c’est montrer notre vrai visage à nos supporters, dans notre stade.

Quels seront les points clés de cette rencontre ?  

Le combat que l’on va arriver à y mettre, comme d’habitude la conquête est toujours un secteur important pour avoir des ballons propres. Il faudra garder ce ballon le plus longtemps possible, les mettre à mal et les faire reculer.

Même si vous avez effacé comptablement cette défaite à domicile est-ce que vous êtes encore plus revanchards de vous présenter devant votre public ? 

Oui ça nous tient très à cœur, ils ont dû être très déçus comme nous après le match de Biarritz. On ne veut pas reproduire cet échec et arriver à rebondir le plus vite possible et encore plus devant notre public.