Le capitaine Valentin Ursache ne cachait pas sa déception après la défaite à domicile face à Brive. Remobilisés et concentrés sur le déplacement à Angoulême les Oyomen savent qu’ils ont leur destin en mains et veulent offrir à leur public une demi-finale à domicile. 

Une semaine après est-ce que la défaite est digérée ?

Elle est digérée mais elle reste dans nos têtes parce que l’on sait que l’on a fait de la merde et qu’il faut le récupérer. 

C’est un match que vous saviez capital et que vous aviez ciblé comment expliquer cette contre-performance ?  

Il nous a tout manqué. Je ne vais pas dire qu’il nous a manqué d’envie mais de précision sur les détails. Surtout avec un temps comme celui-ci, ils ont fait le match parfait et nous, on a couru derrière le score. Je pense que c’est pour cela qu’on a trop voulu jouer au ballon, on a fait trop de fautes. 

Malgré tout vous gardez votre destin en mains et pouvez encore accrocher cette demi-finale à domicile, quels ont été les axes de travail cette semaine ? 

Il a surtout fallu travailler sur nous, on a perdu le match par notre faute. On s’est nourri de ce match pour ne pas reproduire les mêmes erreurs, on a bien bossé et on va voir dimanche si ça paye. 

Angoulême est une équipe très solide à domicile, quels sont leurs points forts ? 

Tout le monde connaît les qualités de cette équipe. Ils ont un coach qui travaille depuis plusieurs saisons là-bas, ils sont performants derrières, ils ont une bonne mêlée. Ils n’ont perdu qu’une seule fois à domicile, ils sont solides devant, si on veut gagner là-bas il faut envoyer tout ce que l’on a. 

Votre dernière victoire à l’extérieur remonte au mois de décembre et avait eu lieu après votre première défaite à domicile, comment pouvez-vous vous inspirer de cela avant votre voyage à Angoulême ? 

Moi je ne m’inspire pas de ce match, je m’inspire du match de Brive. Quand tu fais de la merde à la maison il faut récupérer le coup d’après. Il faut respecter les gens qui étaient là et qui étaient déçus. Il y avait 8 000 personnes au stade jeudi dernier, certains sont partis avant la fin de la rencontre. Je pense que l’on doit rendre quelque chose à notre public, on sait pourquoi on va à Angoulême, pour toute la ville parce qu’ils comptent sur nous. Tout le monde parle de barrage à domicile, on respecte Angoulême et on va là-bas pour ramener des points et la victoire. On ne va pas attendre que Brive nous fasse des cadeaux parce qu’ils n’en feront pas. 

Les angoumoisins n’ont plus rien à jouer pour cette dernière journée si ce n’est bien finir devant leur public est-ce que c’est un avantage ou un inconvénient ?

Je ne pense pas qu’ils n’ont plus rien à jouer parce que tout le monde sait que leur coach va partir, qu’il a fait du bon travail. Les joueurs d’Angoulême vont vouloir montrer à leur coach qu’ils ont du caractère pour offrir une victoire au club. Il ne faut pas que l’on tombe dans le piège, on sait pourquoi on va là-bas, on sait ce que l’on veut ramener et on verra à la fin du match. 

Quels seront les points clés pour remporter cette rencontre ?

On s’est loupé dernièrement, on a oublié les points clés de la rencontre et tout le monde sait ce que ça veut dire.