Troisième succès consécutif pour les Oyomen qui conservent par la même occasion leur invincibilité à domicile. Un succès 29 à 13 face à Montauban et quatre points de plus, mais les Noir & Rouge auraient pu espérer mieux.

Après un début de match en leur faveur, les Oyomen ouvraient le score avec le pied de Le Bourhis (9’ 3-0). Très à leur avantage en mêlée en première période ils concrétisaient avec un essai de pénalité (14’ 10-0).

Le Bourhis (23’) puis Bosviel (25’) aggravaient la marque. Battye (31’) se mettait à la faute et sortait sur carton jaune après un plaquage à retardement. Malgré leur infériorité numérique les Oyomen inscrivaient une pénalité juste avant la sirène (39’ 16-3).

Une première mi-temps très à l’avantage des Oyomen et bien maitrisée, seul regret, un essai refusé pour un en-avant.

Les montalbanais sortaient mieux des vestiaires et après une relance initiée depuis leurs 22m, l’action se concluait pas un essai de Ruel sur son aile opposée après une chistera de son ailier (43’ 16-8), Bosviel transformait (44’ 16-10).

Chassé-croisé entre les buteurs avant l’heure de jeu, Le Bourhis par deux fois (51’, 60’) répondait à Bosviel (54’).

Geledan libérait le public de Mathon après une interception dans les 22m montalbanais, le talonneur sprintait et plongeait dans l’en-but pour le break (63’ 27-13), Le Bourhis transformait (64’ 29-13).

Sous une pluie battante les fautes de mains s’accumulaient laissant place à de nombreuses mêlées. Le score ne bougeait plus d’ici la fin du match malgré de grosses occasions en faveur des Oyomen. 

Aurélien Callandret (Ailier) : « Si nous regardons la première mi-temps il y a quelque chose à faire, nous pouvons faire mieux, nous nous contenterons des quatre points. Ce n’était pas un temps pour jouer à la main, nous avons joué au pied pour déstabiliser l’adversaire, c’était la bonne solution ce soir pour leur mettre la pression. »

Benjamin Geledan (Talonneur) : « Il n’y a rien de simple dans le rugby, nous sommes contents de la maitrise que nous avons eu en première mi-temps malgré le vent et la pluie. Il nous a manqué un peu de précision, nous passons la ligne à deux reprises mais nous faisons des en-avant dans l’en-but. Les premiers matchs de bloc ne sont jamais évidents. Nous avons construit notre victoire petit à petit, le contenu du match est bon dans la conquête et en défense.

Nous allons bien récupérer demain et préparer le déplacement de la semaine prochaine. Nous nous concentrons sur chaque match, nous ne regardons pas le bloc dans son ensemble. »

Joe El Abd (Manager sportif) : « Nous sommes satisfaits d’avoir gagné, la première mi-temps était bien maitrisée, en seconde période la discipline a été compliquée. Nous avons eu 4-5 occasions franches pour marquer mais nous ne l’avons pas fait. Ce n’était pas un match parfait, nous cherchons à jouer mieux que cela. Nous aurions dû marquer un essai de plus en première période, c’est frustrant mais ça montre que c’est difficile de marquer. L’occupation a été largement en notre faveur, ça aurait dû être plus confortable pour nous. Je pense que les joueurs ont bien alterné, sur quelques choix ils auraient pu faire autrement.

Nous construisons doucement, c’est un bloc important, maintenant nous allons nous déplacer à Rouen, mais c’était important de bien démarrer le bloc. Les trois victoires consécutives donnent de la confiance mais Rouen est en confiance à domicile. »

Détails des points

Oyonnax 29-13 Montauban (Mi-temps 16-3)

Raynaud (Lazar 54’), Geledan (Bourgois 68’), Tui (Laclayat 47’) – Battye, Ursache © (Edwards 64’) – Herjean (Taieb 54’), Grice, Zegueur (Tison 47’) – Audy (El Khattabi 33’), Le Bourhis – Giresse, Hansell-Pune (Bettencourt 58’), Millet, Callandret – Ensor

2 Essais (Pénalité 14’, Geledan 63’)

2 Transformations (Pénalité 14’, Le Bourhis 64’)

5 Pénalités (Le Bourhis 9’, 23’, 39’, 51’, 60’)

1 Carton Jaune (Battye 31’)

Asa (Aleo 48’), Deligny (Pellow 64’), Commenge (Jourdain 48’) – Beukeboom (Giroud 49’), Astier – Munoz © (Braendlin 60’), Engelbrecht, Augry – Graou (Cadiou 51’), Bosviel (Graou 68’) – Ruel (Debois 53’), Luatua, Lilomaiava (Mathy 51’), Sitauti – Klur

1 Essai (Ruel 43’)

1 Transformation (Bosviel 44’)

2 Pénalités (Bosviel 25’, 54’)