Le pilier Tommy Raynaud est revenu sur le succès des Oyomen en toute fin de match face à Perpignan. Il dresse un bilan du premier tiers de championnat et nous parle de Soyaux-Angoulême chez qui les Oyomen vont se déplacer demain soir. 

Vous avez remporté une victoire importante à domicile face à un concurrent direct, est-ce que c’est la plus importante de votre série de cinq victoires ? 

Contre un concurrent direct c’était un match important. Le plus important je ne sais pas, mais à domicile nous souhaitons rester invaincus, c’est un match que nous sommes allés chercher à la fin, nous sommes très contents de cette issue.

On parlait des conditions climatiques malgré cela aucune des deux équipes n’a fermé le jeu 

Nous avions comme plan de jeu de jouer et d’occuper le terrain, c’est ce que nous avons fait et qui nous a permis d’aller chercher la victoire. 

Vous avez su faire preuve de patience, de pragmatisme en prenant les points à moins de dix minutes de la fin, est-ce que vous avez douté à un moment de la rencontre ? 

Oui quand nous étions menés 19 à 15, nous ratons huit points au pied, nous savions que nous avions l’opportunité de marquer. Jusqu’au bout nous n’avons rien lâché et nous avons été récompensé.   

Jeudi vous terminez votre bloc avec un déplacement à Angoulême, que penses-tu de cette équipe et de son parcours en ce début de saison ?

C’est une très bonne équipe, pénible à jouer, un peu à l’image de Colomiers, ils ne lâchent rien. Chez eux ils n’ont perdu qu’un match face à Grenoble, ils ont gagné deux fois à l’extérieur, si nous ne sommes pas prêts nous risquons d’être surpris. A nous de faire le nécessaire pour aller chercher une victoire chez un concurrent direct. 

Comment est-ce que tu juges votre premier tiers de saison ?

Nous sommes invaincus à domicile, nous avons remporté deux matchs à l’extérieur, à un point du leader Grenoble. Je trouve que c’est assez cohérent avec ce que nous recherchons, maintenant il faut enclencher la seconde pour terminer la fin de saison en haut de classement. 

Vous allez retrouver votre ancien coach, est-ce que c’est particulier de retrouver quelqu’un qui connait votre façon de jouer et vos habitudes ?  

Non, nous nous préparons de la même façon quel que soit le coach en face. Nous n’avons pas parlé du coach, ni de l’équipe adverse, nous nous concentrons sur ce que nous avons à faire. Nous allons essayer de faire un bon match pour récupérer des points.