Le demi de mêlée Samuel Marques dresse un bilan du début de saison briviste, il revient sur le point de bonus défensif ramené de Carcassonne le week-end dernier et les points clés avant la réception d’un concurrent aux phases finales.

Vous avez ramené un point de bonus défensif de votre voyage à Carcassonne pourtant à la mi-temps (16-6) ça ne semblait pas évident, qu’est-ce qui a fait la différence en deuxième période ?  

On a peut-être mis un peu plus de volume dans notre jeu. On a essayé de changer le plan de jeu parce que l’on savait que l’on allait jouer face une équipe qui était très agressive et bien en place défensivement. On s’était dit quitte à perdre le match au moins on aurait joué un peu, on a essayé, ça nous a souri et tant mieux on prend un point.

Sur ce bloc vous recevez à trois reprises, vous avez signé deux succès sur vos deux premières réceptions est-ce que cela amène un peu plus de sérénité ?

De la sérénité je ne sais pas mais en tout cas ça amène un peu plus de confiance. On reste sur une belle prestation face à Nevers, on a hâte d’en découdre dimanche face une équipe qui descend aussi du Top 14 et qui va être un concurrent direct pour la montée. On s’attend à un gros match et on a tous envie que ça commence. 

Aucune équipe n’est venue chercher de points à Amédée-Domenech pour l’instant vous semblez plutôt impériaux à domicile  

C’est aussi le but de marquer l’adversaire et de montrer que ce sera très compliqué de venir gagner ici. Il faut que l’on reste sur la dernière prestation à domicile où on a envoyé du jeu pendant soixante-dix minutes. Maintenant il va falloir essayer de tenir pendant quatre-vingts minutes face à une équipe d’Oyonnax qui va jouer et essayer de nous faire déjouer. On est conscient de l’enjeu du match qui peut nous faire basculer vers une seconde phase plus sereinement alors que si l’on perd ça va être compliqué derrière. A nous d’aborder ce match avec beaucoup de maitrise et d’envie.  

Quel bilan est-ce que vous tirez de votre premier tiers de championnat ? 

C’est un bilan plutôt positif même si on laisse pas mal de points en route, j’espère qu’à la fin ça ne rentrera pas en compte. On a laissé des bonus aussi bien défensifs qu’offensifs en route, il faut faire attention à cela. Il faut que l’on arrive à être un peu plus organisé à l’extérieur pour aller chercher d’autres victoires et marquer le coup. 

Dimanche vous recevez Oyonnax pour un choc de haut de tableau et des retrouvailles entre anciens pensionnaires de Top 14, est-ce que cette rencontre peut être l’occasion de prendre un ascendant sur un concurrent direct ? 

Non pas un ascendant parce que la saison est encore très longue. Ce qui est sûr c’est que si l’on gagne on passera devant et c’est quelque chose de bien. On va prendre match après match mais l’essentiel est la victoire pour nous pour rester dans les six. On se focalise sur notre performance pas sur celles des autres, la priorité est là. On veut gagner ce match pour partir 3-4 jours tranquille et attaquer sur un déplacement à Mont-de-Marsan qui s’annonce très compliqué aussi. 

Quelles seront les clés de la rencontre ?

Il faut que l’on se concentre sur nous-même pour mettre notre jeu en place. C’est à nous d’imposer notre style de jeu et surtout ne pas les regarder jouer sinon ça risque d’être compliqué car ils ont de très bons joueurs.