Le trois-quart centre Roimata Hansell-Pune est revenu sur le dernier bloc des Oyomen, les axes de travail du groupe et la réception d’un concurrent aux phases finales jeudi soir à Mathon. 

Vous avez ramené un précieux point de bonus défensif de votre déplacement à Bayonne, quelle analyse avez-vous fait de ce bloc à dix points ? 

On est plutôt satisfait parce qu’on a joué de bonnes équipes. On a reçu Colomiers et Béziers puis on a eu un déplacement important à Bayonne. On a ramené des points de chaque rencontre, c’était important surtout à Bayonne, on n’était pas loin de gagner en plus. En terme de performance on n’était pas loin de faire de belles choses. 

Une fois de plus vos entames de mi-temps vous ont fait défaut mais vous avez su revenir dans une rencontre à très haute intensité 

Il y a un peu de tout en fait, une fois que l’on aura réglé chaque secteur on y arrivera. On a changé beaucoup de joueurs, il fallait rentrer dans le match, il y avait des blessés, des joueurs qui revenaient de blessure. Il y en a qui découvrent la ProD2 cette saison, c’est important parce qu’on a besoin de tout le monde pour la fin de saison.  

On sait que sur chaque bloc vous travaillez un secteur particulier quel sera l’axe de travail de celui-ci ?

On va travailler sur nous et les rucks. On a une équipe qui aime jouer avec de la vitesse alors si on continue à travailler ce secteur on arrivera à battre les équipes à la maison et à l’extérieur. 

Jeudi se profile un autre gros morceau avec la réception du Stade Montois, au-delà de l’aspect comptable est-ce qu’il y a une volonté de revanche après le match aller ? 

Oui il y a un peu de ça, on est en début de bloc, c’est important que l’on commence bien. C’est la seule équipe chez qui on n’a pas ramené de points, on est impatient de jouer ce match.   

En cas de victoire vous pourriez prendre dix points d’avance sur un concurrent aux phases finales, ce serait un pas important à ce moment de la saison  

Oui bien sûr, chaque point est important mais encore plus dans la dernière ligne droite, chaque point sera précieux. 

Les montois viennent de perdre à domicile pour la première fois de la saison et seront en quête de rachat que penses-tu de cette équipe montoise ?

Quand tu perds à la maison, la recette la plus facile c’est de gagner tout de suite après. On a fait ça après notre défaite à la maison contre Biarritz, on a rebondi avec un match à l’extérieur et une belle victoire à Carcassonne. C’est important que l’on garde cela en tête et eux n’auront rien à perdre, c’est bien d’être prêt pour un match comme celui-là.