Ça avait tout du match piège, des biarrots en difficulté à l’extérieur avec aucune victoire loin d’Aguiléra depuis février et les Oyomen se sont pris les pied dans le tapis. Ils subissent leur première défaite à domicile de la saison, un coup d’arrêt après cinq victoires à domicile dont les trois dernières bonifiées.

Ce sont les biarrots qui prenaient le score après une pénalité de Lucu (3’ 0-3). Après leur quart d’heure de jeu Tawalo était servi, il prenait l’intervalle, raffutait son vis-à-vis et servait M.Lucu qui avait le champ libre pour inscrire le premier essai entre les poteaux (18’ 0-8), Lucu transformait (20’ 0-10).

Mais le réveil des Oyomen allait sonner, Botica commençait par ouvrir le compteur avec son pied (25’ 3-10). Trois minutes Botica était à nouveau à la manœuvre, d’une superbe transversale il trouvait les bras de Codjo qui éliminait son vis-à-vis pour inscrire le premier essai oyonnaxien (28’ 8-10), Botica transformait (29’ 10-10).

Les biarrots étaient réduits à 14 (31’) puis 13 (35’) après deux plaquages haut et à l’épaule. Les Oyomen s’engouffraient dans la brèche pour inscrire le deuxième essai. Après une pénaltouche devant les 22m biarrots, les Oyomen enclenchaient un ballon porté stoppé à quelques encablures de la ligne. L’action se poursuivait après une série de pick and go, c’est Sykes qui inscrivait en force le deuxième essai (39’ 18-10), Botica transformait (39’ 20-10).

Au retour des vestiaires les biarrots investissaient le camp oyonnaxien. Elkington jouait au pied pour Artru qui relançait les biarrots (49’ 20-15), Lucu en coin transformait (50’ 20-17). Quelques minutes plus tard les Oyomen acculés dans leurs 22m tentaient de se dégager au pied, Perraux contrait le dégagement, poussait au pied pour lui-même et inscrivait le 3ème essai biarrot (56’ 20-22), Lucu transformait (58’ 20-24).

Botica ramenait les siens au score (66’ 23-24) mais Lucu douchait les derniers espoirs oyonnaxiens (72’ 23-27). Malgré une balle de match en fin de rencontre les Oyomen ne parvenaient pas à s’imposer.

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « On perd ce match sur beaucoup d’imprécisions, il y a eu beaucoup de précipitation, on l’a perdu sur un manque de précision et de maitrise. Avant le match on était méfiants, on ne voulait pas gâcher tout le boulot qui avait été fait avant. Cette semaine a été moins studieuse, on a manqué d’implication, on craignait ce match à juste titre. C’est un coup d’arrêt, une défaite à domicile c’est toujours rageant, c’est surtout l’occasion de prendre la première place qui s’envole. C’est un groupe de joueurs solides qui a toujours su se relever dans le travail, je n’ai pas de doute de l’implication des joueurs pour effacer cette défaite. »

Bilel Taieb (3ème ligne) : « Tous les sentiments sont mélangés, de la frustration, de la colère. On est déçu de perdre devant notre public, on ne peut rien y changer mais on peut travailler pour la suite. La saison est longue, l’objectif est d’effacer cette défaite pour rebondir. Comme tout compétiteur l’objectif est de rebondir. »

Benjamin Geledan (Talonneur) : « Il n’y a pas de vérité sur la conquête, la semaine a été laborieuse. On joue comme on s’entraîne ça va nous servir de leçon pour le reste de la saison. »

Détails des points 

Oyonnax 23-27 Biarritz (Mi-temps 20-10)

Raynaud (Vartan 32’-40’ puis Raynaud 40’-72’ puis Varta, 72’), Geledan (MacDonald 48’), Tui (Dumas 53’) – Sykes (Myles 58’), Farrance (Sykes 67’) – Taieb ©, Grice, Herjean – Hall (Gondrand 58’), Botica – Giresse, Stanaway (Hopper 58’), Millet, Codjo – Michel

2 Essais (Codjo 28’, Sykes 38’)

2 Transformations (Botica 29’, 39’)

3 Pénalités (Botica 25’, 32’, 66’)

Synaeghel (Lourdelet 55’), Anga’aelangi (Martinez 42’), Millar (Tawake 55’) – Bastien (De Coninck 23’), Hewitt – Knight, Manu, Usarraga (Girlando 77’) – Lucu ©, Elkington – Tawalo, Perraux, Gimenez (Burton 60’), Artru – Lucu

3 Essais (X.Lucu 18’, Artru 49’, Perraux 56’)

3 Transformations (M.Lucu 20’, 50’, 58’)

2 Pénalités (M.Lucu 3’, 72’)

2 Cartons Jaunes (Manu 31’, Anga’aelangi 35’)