Les Oyomen pour cette première historique sur synthétique s’imposent 37 à 19 avec le bonus offensif pour cette 2ème journée de Top 14 face à l’Union Bordeaux-Bègles.
Première mi-temps quasi parfaite pour les Oyomen pour leur première à Mathon. Robinson se chargeait par trois fois (4’, 8’, 12’) de sanctionner l’indiscipline bordelaise dans les rucks et en mêlée.
Bernard (18’, 20’) profitait d’un temps faible oyonnaxien pour rapprocher les bordelais au score (9-6 pour l’USO à la 20ème). Mais cette réduction du score semblait motiver les Oyomen qui après un pilonnage en règle de la ligne d’en but bénéficiait d’un essai de pénalité (26’ 14-6), Robinson en face des poteaux transformait (27’ (16-6).
Les Rouge et Noir se mettaient à la faute juste après le premier essai et Bernard (28’ 16-9) ajoutait une nouvelle pénalité. Les bordelais dans leurs 22m tapaient une chandelle, la réception était cafouillée et Cibray en profitait pour se saisir du ballon et servait Tian. Il était arrêté à 5m de la ligne et le jeu se poursuivait jusqu’au centre du terrain. Sheridan servit à 5m de la ligne aplatissait le deuxième essai (29’ 21-9). Robinson sans trembler transformait (30’ 23-9) et poursuivait son 100% au pied.
Les Oyomen pour cette première devant leur public avaient décidé d’envoyer du jeu, à la suite d’un ballon porté qui mettaient au supplice les bordelais, Jenneker s’échappait et plongeait dans l’en-but pour le troisième essai (35’ 28-9), Robinson transformait (36’ 30-9). Les Oyomen se mettaient à la faute juste avant la sirène et Bernard (40’ 30-12) réduisait le score.
La physionomie de la deuxième mi-temps était différente, les équipes tentaient beaucoup sans pour autant pouvoir marquer.
Il fallait attendre l’heure de jeu, Weepu servait Robinson qui transpercait et décalait De Marco (60’ 35-12) qui n’avait plus qu’à aplatir le quatrième essai oyonnaxien. Robinson (61’ 37-12) transformait.
Les bordelais partaient à l’attaque pour tenter de récupérer un bonus et surtout priver les oyonnaxiens du bonus offensif.
Connor (66’ 37-17) profitait d’une erreur de défense pour aplatir le premier essai bordelais de la partie, Bernard (67’ 37-19) transformait.
Serin entré depuis quelques minutes pensait aplatir l’essai qui allait priver les Oyomen du bonus mais il était refusé pour un en avant au départ de l’action.
Sheridan héritait d’un carton jaune (74’) après s’être mis à la faute dans un ruck dans les 22m oyonnaxiens. Les Rouge et Noir terminaient à 14 mais sauvaient le bonus offensif et livrait une première belle partie sur la nouvelle pelouse de Mathon.
Florian Denos : « Si on nous avait dit avant le match qu’on prenait 5 points, on signait tout de suite. Grosse première mi-temps mais on a subi leur jeu en fin de match. On voulait marquer les esprits à Mathon, montrer que l’âme du club existait toujours malgré les changements.
On n’a pas de doutes, on construit de nouvelles choses, on savait qu’il y allait avoir beaucoup de changements, l’important c’est que tout le monde tire dans le même sens.
On sait ce qui nous attend la semaine prochaine, chaque match est différent, il valait mieux prendre des points ce soir pour aborder ce match.
Sur le jeu et la défense on s’est rassurés, on a montré qu’on était toujours bien en terme d’état d’esprit. »
Florian Faure : « Conditions idéales pour une première à Mathon, une ambiance de fou, un nouveau terrain, et un bonus offensif, on ne peut rien espérer de mieux.
On les a bien contenu chez eux, le jeu va beaucoup plus vite avec le terrain, on essaye de contrôler sur la deuxième mi-temps alors qu’on doit peut-être continuer d’attaquer.
J’ai l’impression que le jeu va beaucoup plus vite avec la pelouse synthétique. La pelouse nous incite à faire du jeu, on doit sortir les ballons rapidement pour déstabiliser cette défense.
Clermont ce sera très costaud, c’est la Rolls Royce du rugby français. »
Olivier Missoup : « On essaye de garder le même état d’esprit, il faut respecter la région, le club et si on le respecte ça se passera bien. Ce sera difficile parce que les équipes nous attendent. C’est une nouvelle équipe mais c’est encore Oyonnax.
Avec le terrain la façon de jouer change, c’est un autre rugby c’est sur. On prend du plaisir, on est contents que ça joue comme ça. On a fait un bon résultat aujourd’hui, la deuxième mi-temps est difficile mais on va travailler ça. »
Olivier Azam : « Il y a le résultat et la manière contre une équipe comme Bordeaux, on est heureux de prendre cinq points. La première mi-temps était bien, on a réussi à bien contenir Bordeaux.
On essaye de travailler la discipline, on a fait venir un arbitre pendant l’intersaison.
On va dire que c’est un bon premier match à la maison, sur la finition on aurait pu mieux faire, au niveau de l’engagement et de la solidarité c’est un bon point de départ.
On a quinze recrues, un staff qui débute ensemble, ça commence à prendre forme, il faut féliciter les joueurs, qui ont mis l’envie sur le terrain.
Quand ça se passe comme ça c’est toujours bien, j’espère que les gens ont apprécié, que les gens dans les tribunes ont reconnu les valeurs du territoire, on veut que les joueurs donnent au public. »
Détail des points Oyonnax 37-19 Bordeaux-Bègles (Mi-temps 30-12)
Delboulbes (Rapant 53’), Jenneker (Bordes 55’), Clerc (Guillamon 55’) – Robson (De Marco 45’), Metz, Gunther, Faure (Wannenburg 58’), Missoup – Cibray (Weepu 53’), Robinson – Tian, Sheridan, Taufa (Lespinas 63’), Codjo – Denos (Cap) (Martin 58’)
4 Essai (Pénalité 26’, Sheridan 29’, Jenneker 35’, De Marco 60’)
4 Transformations (Robinson 27’, 30’, 36’, 61’)
3 Pénalités (Robinson 4’, 8’, 12’)
1 Carton Jaune (Sheridan 74’)
Poux (Poirot 45’), Maynadier (Auzqui 45’), Toetu (Gomez Kodela 41’) – Ledevedec, Botha (Jaulhac 50’) – Braid (Maudaule 55’), Saili, Chalmers (Clarkin 57’) – Lesgourgues (Serin 63’), Bernard – Connor, Rey, Le Bourhis, Brousse – Dubie
1 Essai (Connor 66’)
1 Transformation (Bernard 67’)
4 Pénalités (Bernard 18’, 20’, 28’, 40’)