Ce jeudi 14 février se tenait au stade Charles-Mathon une réunion importante pour l’avenir de la formation des jeunes rugbymen du territoire.

La nouvelle gouvernance de la FFR a décidé de réformer les Pôles Espoirs en s’appuyant sur les compétences de plusieurs clubs professionnels. Depuis la rentrée 2018, Lyon, Grenoble et Clermont disposaient d’une Académie Pôle Espoirs FFR ce qui portait à trois le nombre d’académies dans la Ligue Auvergne Rhône-Alpes.

Hier les échanges très constructifs entre les instances fédérales, la région Auvergne-Rhône Alpes, l’Éducation Nationale et les élus territoriaux ont permis l’officialisation, par la Fédération Française de Rugby, de l’ouverture sur notre territoire pour la rentrée de septembre 2019 d’une Académie Pôle Espoirs FFR.

Les stagiaires intégrés à l’Académie pourront bénéficier d’un aménagement d’études intégrant un entraînement bi-quotidien. Le partenariat avec les établissements scolaires Arbez Carme, Paul Painlevé et Xavier Bichat pour les féminines permettra la mise en place d’un suivi scolaire pointu. L’internat du lycée Arbez Carme sera la structure d’hébergement des membres de l’Académie Pôle Espoirs FFR. Concernant l’aspect médical l’Académie pourra s’appuyer sur les structures existantes du Centre de Formation d’Oyonnax Rugby.

Les stagiaires de l’Académie bénéficieront du statut de sportif de haut niveau et seront encadrés sportivement par le club sous le contrôle de la Fédération Française de Rugby. Ces joueurs détectés et listés par la Fédération intègrent une filière de haut niveau qui constitue l’antichambre des équipes de France jeunes.