Nouveau festival de la part des Oyomen au stade Charles-Mathon. Après le succès bonifié face à Valence la semaine dernière les Noir & Rouge ont remis ça en passant plus de 50 points à Nevers.

C’est un succès que les Oyomen ont pris le temps de construire. En première mi-temps d’abord avec le pied de Le Bourhis (5’, 13’, 33’, 37’). Millet (19’ 11-3) se chargeant d’inscrire le premier essai après un beau travail des avants sur ballon porté.

A la mi-temps les Noir & Rouge viraient en tête (19-6). Côté Nevers l’indiscipline avait coûté cher avec deux cartons jaunes de Bolakoro (33’) et Quercy (40’) pour un déblayage appuyé dans un ruck et un plaquage à l’épaule. Vuillemin (15’) et Le Gal de loin (35’) s’étaient chargés d’inscrire les points au pied.

Vuillemin (44’ 19-9) en début de seconde période ajoutait une pénalité en infériorité numérique. Les Oyomen eux appuyaient sur l’accélérateur.

Sur ballon porté d’abord, à la suite d’une pénaltouche le capitaine Ursache récompensait le travail des avants sur ballon porté (49’ 24-9), Le Bourhis transformait (50’ 26-9).

Au départ de l’action Taieb détournait un ballon sur Callandret, l’action se poursuivait Bettencourt servi slalomait dans la défense et inscrivait le 3ème essai oyonnaxien (52’ 31-9), Le Bourhis transformait (53’ 33-9).

Les avants s’offraient un véritable essai de trois-quart, Lassalle servait Geledan avant contact, dans le ruck Laclayat se servait et sprintait jusque dans l’en-but (64’ 38-9), Le Bourhis transformait (65’ 40-9). Quelques minutes plus tôt Cotte (58’) recevait un carton jaune pour un plaquage à l’épaule, le troisième de la soirée, trop pour exister dans ce match.

Malgré tout les nivernais ne lâchaient pas, sur une pénaltouche dans les 22m oyonnaxiens ils enclenchaient un ballon porté. L’ancien de la maison Elliot franchissait la ligne (68’), Le Gal transformait (69’ 40-16).

Sur un jeu au pied d’Audy, Callandret y allait de son essai il n’avait qu’à contrôler le ballon et aplatir, ce qu’il se chargeait de faire (72’), Le Bourhis transformait (73’ 47-16).

Sur la sirène les Oyomen récupéraient un ballon sur lancer nivernais, au lieu de sortir le ballon en touche ils décidaient de remonter le terrain pour une ultime offensive. Au terme d’une splendide action Audy parachevait le succès après un superbe service de Laclayat (80’), Le Bourhis transformait (80+3’ 54-16).

Dix sur dix pour les Oyomen au stade Charles-Mathon et une place de leader. Maintenant place à deux déplacements à Vannes et Biarritz.

Pedro Bettencourt (Centre) : « Je suis très content de marquer mais surtout de jouer et de gagner face à une grosse équipe. Il y a de la concurrence donc ça nous tire vers le haut.

J’ai été très bien accueilli, on se focalise beaucoup sur l’esprit d’équipe. Dans les moments durs c’est ce qui va nous aider, on est tous les uns derrière les autres. »

Joe El Abd (Manager sportif) : « On savait que ça allait être un gros match, Nevers est un prétendant au Top 6, on savait qu’il fallait élever notre niveau. Je pense que l’on a progressé dans notre jeu et dans notre maitrise et c’est encourageant même s’il y a des choses à améliorer.

On veut mettre la pression à notre adversaire, aujourd’hui on a vu de la constance tout au long du match.

Il n’y a pas de baisse de régime quand on change des joueurs, ça montre la qualité de notre groupe, il y a de la concurrence à tous les postes. On en a besoin si l’on veut continuer comme cela jusqu’à la fin de saison.

On veut faire plaisir à notre public, mettre nos valeurs en évidence, je pense qu’on l’a fait sur les 2 premiers matchs. Si on continue comme cela, je pense que l’on va être difficile à jouer.

Le championnat est long, on va enchaîner deux matchs à l’extérieur et voir les vraies valeurs des Oyomen. »

Valentin Ursache (3ème ligne) : « Sur cet essai c’est le boulot de tout le groupe, on a mis une stratégie en place, au-delà de l’essai je suis content de donner de l’émotion aux supporters.

Il y avait une belle équipe en face, on savait ce que l’on voulait faire. Deux matchs, 13 essais, mais il reste encore 28 matchs. On essaye de jouer à fond tous les matchs et à la fin on verra le résultat. On veut montrer un état d’esprit irréprochable, c’est un gros championnat, on se focalise sur nous. »

Détails des points

Oyonnax 54-16 Nevers (Mi-temps 19-06)

Raynaud (Lazar 58’), MacDonald (Geledan 58’), Mirtskhulava (Laclayat 58’) – Lassalle, Ursache © (Farrance 61’) – Herjean (Credoz 58’), Grice, Taieb – Gondrand (Audy 61’), Le Bourhis – Callandret, Millet (Hansell-Pune 63’), Bettencourt, Codjo – Ensor (Michel 61’)

6 Essais (Millet 19’, Ursache 49’, Bettencourt 52’, Laclayat 64’, Callandret 72’, Audy 80’)

6 Transformations (Le Bourhis 20’, 50’, 53’, 64’, 73’, 80+3’)

4 Pénalités (Le Bourhis 5’, 13’, 33’, 37’)

Seneca (Mataradze 45′), Genevois (Elliot 45′), Papidze (Philippart 53′) – Barjaud, Ceyte (Fabrègue 53′) – Gibouin (Cotte 53′), Fraser © (Gibouin 73′), Quercy – Berger (Urruty 50′), Vuillemin (Bélie 53′) – Bonvalot, Bolakoro (Manevy 53′), Naqiri, Raisuqe – Le Gal

1 Essai ‘Elliot 68’)

1 Transformation (Le Gal 69’)

3 Pénalités (Vuillemin 15’, 44’, Le Gal 35’)

3 Cartons Jaunes (Bolakoro 33’, Quercy 40’, Cotte 58’)