Les dirigeants d’Oyonnax Rugby sont heureux d’annoncer les signatures du troisième ligne Luke HAMILTON et de l’ailier Taylor PARIS pour 1 saison jusqu’au 30 juin 2021 plus une année optionnelle.

Luke HAMILTON (28 ans 1,91m 104kg) a été formé à l’académie des Scarlets, il rejoint les Cardiff Blues en 2010 pour y faire ses débuts professionnels. En 2012 il est sélectionné avec les moins de 20 ans gallois pour disputer la Coupe du Monde en Afrique du Sud.

Après 4 ans au Pays de Galles et 40 matchs professionnels le flanker rejoint la France et le SU Agen, avec qui il obtient la montée en Top 14 dès sa première saison. Très utilisé il traverse à nouveau la Manche après deux saisons dans le lot-et-garonne pour rejoindre la Premiership et les Leicester Tigers.

Le troisième ligne dispute plus de 50 matchs en deux saisons en Angleterre ce qui lui vaut de faire son apparition avec le XV écossais pendant la tournée de novembre 2017. Le gallois de naissance fait ses débuts avec le XV du chardon face à la Nouvelle-Zélande, cela est rendu possible car son père est lui-même écossais.

Il rejoint Edimbourg en 2018 puis Bristol en début de saison. Avec plus de 150 matchs professionnels l’international écossais apportera son expérience au club.

Taylor PARIS (27 ans – 1,85m 86kg) fait ses débuts au Canada, il est rapidement sélectionné avec l’équipe de Canada à 7, puis avec la sélection à XV en 2010. Il devient alors le plus jeune international canadien de l’histoire à seulement 18 ans. En 2012 il traverse l’Atlantique pour continuer sa formation chez les Glasgow Warriors, puis rejoint le SU Agen la saison suivante.

L’ailier s’impose dans le club lot-et-garonnais, dispute 77 matchs, dont 70 comme titulaire et inscrit 23 essais en trois saisons. Il participe à la remontée en Top 14 du club en 2017.

Il rejoint le Castres Olympique, avec qui il devient champion de France en 2018. Il dispute une trentaine de matchs en Top 14 et Champions Cup.

Sélectionné à 28 reprises avec son pays, l’ailier a fait partie du groupe sélectionné pour la Coupe du Monde 2011 en Nouvelle-Zélande et en 2019 au Japon.