Formé à Oyonnax Lucas Chouvet a rejoint à l’intersaison Valence-Romans avec qui il avait déjà disputé une saison en Fédérale 1. Le demi d’ouverture nous parle de l’excitation des drômois avant d’entamer la première saison de l’histoire du club en ProD2 et les clés de la rencontre de vendredi. 

Vous avez livré une belle performance face à Bourgoin (34-7) en match amical vendredi, est-ce que vous êtes satisfaits de votre préparation ? 

Face à Bourgoin on avait surtout besoin de se rassurer par rapport au match de la semaine précédente. Face à Narbonne ça a été une grosse désillusion, on avait beaucoup travaillé donc on était dans le dur physiquement et ça s’est ressenti. On s’est plutôt rassuré sur les basiques contre Bourgoin, c’était plutôt pas mal. On avait également joué contre Aix en amical face à un outsider de la ProD2. Il fallait se mettre au niveau, sur les détails il nous a manqué certaines choses mais on n’a pas été ridicule, c’était rassurant.   

On imagine qu’il y a énormément d’impatience avant d’entamer votre première saison en ProD2, quel est le sentiment qui prédomine à quelques jours de cette rentrée ?

Il y a de l’excitation, tout le monde est très enthousiaste. On s’est fixé des objectifs pour la saison, pour le bloc. C’est nouveau pour pas mal de joueurs et pour le club, pour tout le monde c’est exceptionnel cette montée. 

Vous vous déplacez à Oyonnax, demi-finaliste la saison passée, pour votre premier match professionnel vous allez être tout de suite dans le bain de la ProD2 

C’est sûr on se déplace chez « l’ogre » du championnat, il va falloir se mettre dans le bain tout de suite. Mais ce n’est pas plus mal, un premier match à l’extérieur à Oyonnax on a zéro complexe, aucune appréhension, on y va à fond. Il faudra mettre un maximum d’envie et le reste on verra, on n’a rien à perdre.    

Ce match aura des allures de retrouvailles pour certains membres du staff et joueurs de Valence est-ce que tu as senti une ambiance particulière dans la préparation de la rencontre cette semaine ? 

Non, on a mis nos différentes expériences de côté même si dans un coin de nos têtes on y pense un peu. On n’a pas plus préparé ce match parce que l’on vient d’Oyonnax ou que l’on y a joué. Peut-être que le jour J ce sera particulier mais en ce début de semaine on n’en a pas parlé. 

Quels seront pour vous les clés de cette rencontre ?

Notre état d’esprit, pour le premier match de l’histoire du club en ProD2 il faudra montrer que l’on est à notre place dans ce championnat et y aller à fond, sans complexe. 

A quel type de match est-ce que tu t’attends ?

J’ai encore pas mal de potes à Oyo qui m’ont dit que la prépa avait été très dure, axée sur les répétitions, sur le physique. Je pense qu’Oyonnax voudra mettre beaucoup de rythme et imposer leur jeu pour nous faire craquer petit à petit. Les clés de ce match seront le physique et l’intensité.