Soirée parfaite pour les Oyomen, une victoire bonifiée face à Aurillac (46-6), la huitième cette saison à Mathon et la place de leader, occupée pour la première fois de la saison.

Tout avait parfaitement débuté, sur une touche aurillacoise à 5m de la ligne, MacDonald interceptait la transmission et s’offrait le premier essai de la rencontre (5’ 5-0), Botica transformait (6’ 7-0). L’ouvreur ajoutait plus tard une pénalité (24’10-0).

Quelques instants plus tard Dubourdeau ouvrait le compteur aurillacois (28’ 10-3). Sur le renvoi la réaction était immédiate, Audy profitait du rebond et prenait le trou avant de servir Codjo sur son aile (28’ 15-3), Botica transformait (29’ 17-3). Les aurillacois reprenaient un peu d’air avec une pénalité de Dubourdeau (33’ 17-6), les derniers points de la rencontre côté cantaliens.

Hansell-Pune était servi et prenait l’intervalle, il avançait dans la défense aurillacoise et servait Giresse. L’ailier était arrêté devant les poteaux, le ballon allait jusqu’à l’aile opposé pour Hansell-Pune en position d’ailier (36’ 22-6). A la mi-temps les Oyomen avaient le bonus offensif virtuel en poche.

Le centre néo-zélandais attaquait la deuxième mi-temps comme il avait fini la première. Gondrand entré en jeu à la mi-temps prenait le trou dans la défense et servait intérieur Hansell-Pune pour le doublé (45’ 27-6).

Les Oyomen investissaient le camp adverse sur la pénaltouche ils enclenchaient le ballon porté pour un nouvel essai de Geledan (55’ 32-6). Les attaques oyonnaxiennes pleuvaient sur les 22m aurillacois, Fuertes jouait au pied, le long de la ligne Codjo se saisissait acrobatiquement du ballon pour aplatir pour le doublé (64’ 39-6).

Fuertes terminait le travail après un magnifique mouvement des trois-quarts et s’offrait son premier essai pour sa première feuille de match (72’ 44-6), Audy transformait (74’ 46-6). 

Julien Audy (Demi de mêlée) : « On a fait de bonnes choses en attaque mais il y a eu du déchet parce qu’il y a eu une coupure. On se fait quand même plaisir, on marque sept essais, on est premiers, ça fait du bien pour l’état d’esprit du groupe. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « Oyo leader pour la première fois de la saison, c’est plaisant, c’est ce que l’on cherchait. On ne se cache pas, on court après ces deux premières places mais ce n’est pas une fin. Tous les points grappillés à l’extérieur permettent d’occuper cette première place. On laisse quelques essais en route, on va recevoir Nevers et Brive et dès qu’on aura des occasions il faudra marquer. Il faudra bosser sur la précision pour finir les coups. On n’a pas attendu qu’Aurillac nous donne le match, on a joué avec beaucoup de vitesse. Il faudra faire le boulot la semaine prochaine contre Massy pour garder cette première place. »

Théo Millet (Centre) : « On a été solidaires en défense et on a de la chance qu’Aurillac ait eu du gâchis dans leur jeu. Malgré tout ils ont franchi et ont eu des occasions donc tout n’a pas été parfait. »

Détails des points

Oyonnax 46-6 Aurillac (Mi-temps 22-6)

Raynaud (Vartan 31’), MacDonald (Geledan 50’ puis Edwards 76’), Mirtskhulava (Laclayat 67’) – Leindekar, Edwards (Njewel 61’) – Taieb, Tison, Ursache © (Tauleigne 50’) – Audy, Botica (Fuertes 39’) – Giresse, Hansell-Pune, Millet (Inman 56’), Codjo – Michel (Gondrand 40’)

7 Essais (MacDonald 5’, Codjo 28’, 64’, Hansell-Pune 36’, 45’, Geledan 55’, Fuertes 72’)
4 Transformations (Botica 6’, 29’, Audy 56’, 73’)
1 Pénalité (Botica 24’)

Amrouni (Seyrolle 50’), Rude (Savea 57’), Ojovan (Taukeiaho) – Roussel (Algans 50’), Javakhia – Vialle (Hewat 19’), Lebreton, Rouquette – Bouyssou, Dubourdeau – Gaveau (Salles 50’), Cassan, Gach, Lohore – Fucina

2 Pénalités (Dubourdeau 28’, 33’)