A l’occasion de la 5ème journée de championnat l’USO reçoit, vendredi 16 octobre à 19h45, le Racing 92. Pour comprendre les enjeux de la rencontre voici quelques chiffres.

Le Racing 92 a jusqu’à présent plutôt bien géré la période des doublons Top 14 – Coupe du Monde avec un bilan de trois victoires et une défaite sur le premier bloc. L’absence de ses 12 internationaux ne semble pas avoir entaché les ambitions du club des hauts-de-seine. Son bilan à l’extérieur est d’une victoire lors de la première journée à Toulon, et une défaite chez le promu agenais.

Le Racing a fait de la conquête la pierre angulaire de son jeu et cela se traduit entre autres 9 prises de balles en touche sur lancers adverses, 6 mêlées gagnées sur introduction adverse, 96% de rucks gagnés, 100% sur les mauls, seule équipe avec ce ratio.

En terme de possession de balle les deux équipes se retrouvent sur les mêmes statistiques avec 50% de possession de balle et d’occupation. Il existe une légère différence dans l’occupation dans les 22m adverses où les Oyomen passent plus de temps que les Racingmen.

1. Avec six cartons jaunes et un carton rouge le Racing est l’équipe la plus indisciplinée du championnat

6. C’est le plus gros écart de points entre les deux équipes à Mathon. Pour sa première saison en Top 14 l’USO l’avait emporté 6-0 dans un match où les arrêts de jeu avaient dépassé les 8 minutes. Et lors de la saison 2014/2015 où les Oyomen s’étaient imposés 21 à 16

14. Avec 14 prises de balle en touche George Robson est l’un des meilleurs preneurs de balle du Top 14

59. Pierrick Gunther a assené 59 plaquages depuis le début de saison ce qui en fait le 2ème joueur le plus efficace dans ce secteur. Côté Racing c’est François Van Der Merwe (46) le meilleur élément

63. C’est le nombre de points encaissés par le Racing 92 ce qui en fait la 4ème défense, l’USO est en bas de classement avec 130 points encaissés

66. Avec 66 turnovers le Racing 92 est la deuxième équipe la plus prolifique dans ce secteur derrière Toulon et talonné de près par l’USO

106. Avec 106 points marqués les Oyomen disposent de la 3ème meilleure attaque, le Racing 92 avec 88 points apparaît à la 7ème place du classement des meilleures attaques