A l’occasion de la demi-finale de ProD2, Oyonnax reçoit Bayonne, samedi 18 mai à 18h30. Pour comprendre les enjeux de la rencontre voici quelques chiffres.

En terminant à la troisième place de la phase régulière les bayonnais se sont offerts un match de barrages à domicile la semaine dernière. En venant à bout de Nevers, réduit à 14 pendant presque toute la rencontre, les bayonnais retrouveront les Oyomen à Mathon pour une première en phases finales entre les deux équipes.

De leur côté les Oyomen ont profité d’une semaine de repos supplémentaire par rapport à leur adversaire. Dos au mur à Angoulême les Noir & Rouge ont puisé dans leurs ressources pour l’emporter en Charente et atteindre un premier objectif de la saison, à savoir la demi-finale à domicile.

0. Bayonnais et oyonnaxiens ne se sont jamais rencontré en phases finales, les deux clubs se sont affrontés uniquement en phase régulière de ProD2 et Top 14. Dans les affrontements les deux équipes sont à égalité avec trois victoires chacune, toutes à domicile

1. Si les Oyomen ont déjà disputé deux demi-finales de ProD2 à l’extérieur, ce sera une première historique pour le club au stade Charles-Mathon. Les Noir & Rouge l’avaient emporté à Agen (15-18) en 2008/2009 et s’étaient inclinés à La Rochelle (9-6) lors de la saison 2009/2010

3. Cette rencontre sera la troisième entre les deux équipes cette saison, les Oyomen l’avaient emporté 18-16 à Mathon lors du match aller et les bayonnais 30 à 25 à Jean-Dauger lors du match retour

4. Les bayonnais se sont qualifiés à 4 reprises pour les phases finales de ProD2, depuis la création du championnat en 2000. Pour le moment en trois éditions leur bilan est de deux montées en première division. En 2004 après s’être inclinés en finale face à Auch (9-26) puis en 2016 après avoir remporté la finale d’accession face à Aurillac (21-16), enfin ils se sont inclinés en 2001 en demi-finale

20. Avec 20 cartons jaunes reçus l’Aviron Bayonnais est l’équipe la plus disciplinée du championnat. C’est d’ailleurs la seule équipe à n’avoir reçu aucun carton rouge cette saison. Elle devance largement (27) un trio composé de Biarritz, Nevers, Brive

537. Les bayonnais ont terminé la phase régulière avec la meilleure défense du championnat avec 537 points encaissés (51 essais) soit 18 de moyenne par match