A l’occasion de la 24ème journée de ProD2, Oyonnax reçoit Aurillac, vendredi 15 mars à 20h00. Pour comprendre les enjeux de la rencontre voici quelques chiffres.

Larges vainqueurs à Jean Alric du leader bayonnais (41-27) avant la semaine off, les aurillacois ont fait le plein de confiance. Mieux ils sont actuellement sur une série de quatre victoires en cinq matchs et pointent à la 11ème place, leur meilleur classement depuis le début de saison.

Pour les Oyomen le dernier déplacement a été frustrant, en tête à l’heure de jeu (13-19) ils se sont fait rattraper par les montalbanais. Ce match nul laisse quelques regrets mais permet tout de même aux Noir & Rouge de se retrouver à un point au classement du duo de leaders. Ce bloc de cinq matchs avec trois réceptions doit permettre aux Oyomen de s’installer dans le haut du classement.

11. Cette rencontre sera la 11ème entre les deux équipes au stade Charles-Mathon. Le bilan est en faveur des Oyomen avec 10 victoires et 1 défaite et un score moyen de 25-16

20. Malgré une 14ème place au classement à l’extérieur les aurillacois possèdent la 2ème meilleure attaque en termes d’essais avec 20 réalisations

22. Depuis le retour de la trêve de Noël, les Oyomen ont engrangé 22 points au classement dont 19 à domicile. Ce qui en fait la meilleure équipe à égalité avec Provence. Les aurillacois ne sont pas en reste puisqu’ils sont deuxièmes avec 21 points

26. Avec 12 réalisations lors de leurs sept dernières journées les joueurs d’Aurillac ont inscrit 26% de leurs essais depuis le début de saison

45. Avec 45 pénalités réussies en 23 journées de championnat, soit 2 par match les aurillacois possèdent le plus faible bilan de ProD2, ils devancent les joueurs d’Oyonnax (49) et Bayonne (50)

151. C’est le nombre de points encaissés par les joueurs du Stade Aurillacois lors de leurs déplacements chez quatre des membres du Top 6. Une moyenne de 37 points par match, et quatre bonus offensifs pour Brive, Béziers, Bayonne et Mont-de-Marsan