A l’occasion de la 16ème journée de ProD2, Oyonnax reçoit Aix-en-Provence, vendredi 10 janvier 20h00. Pour comprendre les enjeux de la rencontre voici quelques chiffres.

Défaits lors de leurs deux dernières rencontres à l’extérieur, les Oyomen ont vu leur série de sept victoires consécutives s’arrêter en fin d’année 2019. Malgré cela ils restent solidement accrochés à la troisième place, deux points seulement derrière le duo de tête. Après plus d’un mois loin de Mathon les Noir & Rouge retrouvent leur antre et espèrent enclencher une nouvelle dynamique positive avec la réception de Provence Rugby.

Les provençaux ont terminé leur phase aller par un succès à domicile face à Rouen (13-9) malgré une infériorité numérique pendant la quasi-totalité de la rencontre. Onzièmes à six points des places qualificatives avec un match en moins, les joueurs de Provence Rugby ont toujours le top 6 en ligne de mire. Pour s’y installer il faudra l’emporter à l’extérieur, chose qu’ils n’ont plus réussi à faire depuis la première journée et un succès bonifié à Mont-de-Marsan.

4. Les provençaux ont un contingent d’ancien Oyomen dans leurs rangs. Entre le staff et les joueurs ils seront 4 à fouler la pelouse de Mathon vendredi soir dans le costume de visiteur (Damien Lagrange, Geoffrey Fabbri, Christophe André et Fabien Cibray)

6. C’est le bilan comptable de Provence Rugby à l’extérieur cette saison. Ils avaient inscrit 5 points lors de leur premier déplacement à Mont-de-Marsan et 1 point lors de leur dernier déplacement à Soyaux-Angoulême

14. Si les rencontres à Maurice-David sont plus serrées, les Oyomen en ayant remporté quatre sur huit. Les Noir & Rouge ont remporté les 7 matchs qu’ils ont joués au stade Charles-Mathon face à Provence Rugby avec un écart moyen de 14 points

15. Comme le nombre de marqueurs d’essais différents dans les rangs d’Oyonnax Rugby. Benjamin Geledan et Loïc Credoz arrivent en tête avec 5 essais chacun

1056. Avec 1056 minutes disputées en 14 matchs, Seremaia Burotu, le centre aixois est le 3ème joueur le plus utilisé du championnat. Côté oyonnaxien c’est le centre Théo Millet avec 997 minutes qui est le plus utilisé