A l’occasion de la 14ème journée de ProD2, Oyonnax se déplace à Aurillac, vendredi 13 décembre à 20h00. Pour comprendre les enjeux de la rencontre voici quelques chiffres.

Coincé dans une lutte à trois pour le maintien, le Stade Aurillacois a payé son mauvais début de saison. Vainqueurs de leur dernier match début novembre, les cantalous vont enchaîner jusqu’à la trêve de Noël une série de huit matchs sans pause. Une victoire ce vendredi leur permettrait de ne pas être trop distancés au classement avant la phase retour.

Les Oyomen ont vécu une rencontre particulièrement compliquée dimanche face à Mont-de-Marsan. Un avertissement sans conséquence pour les Noir & Rouge qui ont enchaîné un septième succès consécutif. Le déplacement dans le Cantal devrait être un bon test pour la mêlée oyonnaxienne.

4. Les aurillacois ont perdu 4 matchs à domicile depuis le début de saison. Béziers, Perpignan, Mont-de-Marsan et Montauban sont venus s’imposer à Jean-Alric. Leur dernière victoire à domicile remonte au 1er novembre avec un succès 39 à 6 face à Provence Rugby

4. Depuis leur défaite à Biarritz (30-12) lors de la 4ème journée, les Oyomen ont enchaîné 4 matchs en ramenant des points de leurs déplacements, avec un bilan d’une défaite et trois victoires

5. C’est l’écart moyen entre les deux équipes lorsqu’elles s’affrontent à Jean-Alric. Le plus petit écart est de 1 point et le plus grand de 12 points. Les Oyomen se sont imposés à deux reprises dans le Cantal en 2005 avec une victoire 26 à 25 et en 2017 et un succès 26 à 24

5. Avec 5 bonus obtenus dont quatre défensifs, le Stade Aurillacois fait partie des équipes les plus efficaces du championnat. Seuls Perpignan, Grenoble (8), Oyonnax, Colomiers et Biarritz (6) font mieux

11. Avec seulement 11 cartons jaunes reçus en 13 journées les aurillacois font partie des bons élèves de Pro D2. La dernière rencontre à Carcassonne a fait grimper le total avec 3 cartons jaunes de plus