Le centre vannetais Kevin Burgaud est revenu sur la prestation des bretons vendredi dernier à Bourg. S’ils ont ramené les points du match nul, la déception était de mise après la prestation très peu aboutie. Le trois-quart nous parle du début de saison et des ambitions du Rugby Club de Vannes. 

La semaine dernière vous avez fait un premier voyage dans l’Ain qui s’est soldé par un match nul à Bourg est-ce que c’est un résultat qui vous satisfait ?

Vue la physionomie du match oui on est satisfait du match nul même si le match n’était pas très abouti. On le prend parce que ça aurait pu se solder par une défaite, on décroche le nul à la dernière minute, on va juste garder le résultat et pas le contenu.

Avec trois cartons jaunes en deuxième mi-temps et un essai à la sirène c’est un peu inattendu de partager les points, où êtes-vous allés chercher cette énergie pour accrocher le nul ?  

On a été trop indiscipliné dans ce match. Kevin Bly et Jules Le Bail font une superbe action et on arrive à marquer. Je ne sais pas si c’est vraiment une force, c’est surtout la déception de ce match qui n’est pas du tout abouti. 

Vous allez traverser la France deux semaines d’affilée comment est-ce que vous avez intégré cela dans la préparation du match ?  

Au bout de trois ans on commence à être habitués, tous nos déplacements sont longs. Ce qui est bien cette année sur le premier bloc c’est que l’on est allé à Bourg, on vient à Oyonnax, on va aller à Aix-en-Provence, on aura une partie de nos plus grands déplacements qui sera faite. On a l’habitude de voyager.

Vous entamez votre 3ème saison en ProD2, après une 11ème et une 10ème place quels sont vos objectifs pour cette saison ? 

On a comme premier objectif de rester en ProD2, c’est le plus important parce que c’est un championnat dur et long. Tous les ans on essaye de grappiller quelques places, cette année on va essayer de faire mieux que la saison dernière.

Ce sera le premier match de la saison à Mathon pour les joueurs d’Oyonnax qui auront à cœur de faire une belle performance après la défaite à Aurillac et vous souhaiterez confirmer votre nul de la 1ère journée, à quel type de match est-ce que tu t’attends ?  

On va essayer de faire un match plus abouti que la semaine dernière. On sait qu’à Mathon c’est compliqué, il y a deux ans on avait beaucoup subi. On sait que ça va être dur mais on est prêt pour cela.

Vous avez obtenu les points du match nul vendredi dernier, est-ce que ce résultat vous donne encore plus d’envie d’aller chercher quelque chose vendredi ? 

Oui on joue tous les matchs pour ramener quelque chose, tous les matchs et tous les points sont importants, on a à cœur de faire quelque chose à Mathon.

Vous avez commencé le championnat avec deux déplacements est-ce que c’est plus compliqué ou au contraire vous avez moins de pression ?

C’est toujours compliqué de commencer par deux matchs à l’extérieur, pour se mettre en confiance un match à la maison c’est plus simple. C’était un choix puisqu’on a eu la Coupe du Monde des U20 féminines, on n’avait pas la possibilité de rejouer sur notre terrain. On fait avec, on retrouve notre Blaise Dumas ça nous fait d’autant plus plaisir.