Le troisième ligne Julien Kazubek est revenu sur la contre-performance à domicile de l’USON Nevers vendredi dernier. Il revient sur les raisons de la défaite et les ambitions des nivernais cette saison.

 Crédit photo : USON Nevers

Face à Angoulême vous avez perdu votre premier match à domicile, en tête à la mi-temps vous avez finalement cédé en seconde période, comment expliquez-vous cette contre-performance ?  

Nous avons eu beaucoup le ballon mais nous n’avons pas réussi à concrétiser les moments où il fallait. Nous avons eu des occasions de scorer dans les 22m adverses, nous n’avons pas été très bons pour marquer des essais. Nous avons réussi à être en tête à la mi-temps parce que nous avions mis les points au pied. Le manque d’efficacité dans les 22m adverses au moment opportun nous a fait défaut. Nous avons encaissé des essais à une passe qui nous ont cassé.

Vous aviez pas mal d’absents est-ce que ça peut être une explication ? 

Oui nous avions pas mal d’absents mais l’infirmerie commence à se vider. Devant nous avons commencé avec moins de monde mais ce n’est pas une excuse, il y avait une équipe très compétitive. Cette défaite à domicile ce n’est pas idéal pour commencer la saison. 

Est-ce qu’il y a une déception supplémentaire de ne pas avoir pris le point du bonus défensif ?  

La plus grosse déception c’est de ne pas avoir gagné et d’avoir perdu à domicile pour le premier match. Avoir laissé le point du bonus offensif à Soyaux-Angoulême ce n’est pas très bon. Il va falloir se réveiller et être meilleurs face à Oyonnax. Maintenant nous n’avons plus le choix, nous avons mal commencé, il va falloir y aller en essayant de gagner. 

On imagine que vous vous présenterez revanchards demain soir à Oyonnax

Nous n’avons plus le choix même si ce n’est que le premier match, nous avons fait un faux pas, il va falloir réagir parce que nous avons un objectif de qualification. Les matchs à domicile sont les plus importants, nous en avons déjà perdu un, il faut récupérer des points ailleurs. Ce ne sera peut-être pas à Oyo mais nous allons tout faire pour récupérer de cette défaite le plus rapidement possible.

Vous entamez votre troisième saison en ProD2, après une 7ème et une 6ème place est-ce que vous avez pour objectif d’aller chercher une demi-finale ou un barrage à domicile ? 

Le minimum ce sera de se qualifier, nous l’avons vu l’an dernier nous avons fait une bonne partie de saison en haut du classement et nous nous sommes écroulés. Sur le barrage à l’extérieur nous avons vu l’aide que peut apporter le public. Il faudra d’abord viser la qualification, si nous pouvons avoir un barrage à domicile ce sera encore mieux. Pour les deux premières places nous n’allons pas trop brûler les étapes. 

Quelles seront les clés de la rencontre de votre côté ?

Ce sera un gros combat, un gros match face à une équipe qui a gagné son premier match, qui est en pleine confiance. De notre côté il faudra que nous tenions le ballon pour scorer le maximum, si nous ne scorons pas, surtout à l’extérieur, ce sera compliqué. Il ne faudra pas que nous défendions tout le match parce que sans ballon ce sera très compliqué.