Auteurs d’un sans-faute dans le bloc, les Oyomen ont pris la tête du championnat à la faveur d’une série en cours de six succès d’affilée. Le Manager Sportif Joe El Abd nous livre son sentiment. 

Quatre victoires sur ce bloc, 17 points pris sur 20 possibles, est-ce que l’on peut parler de bilan parfait ? 

Ce n’est pas parfait parce que c’est 17/20 (sourires), nous sommes contents d’avoir gagné quatre matchs sur ce bloc, nous en sommes à six d’affilée. Rester invaincus à domicile, surtout avec le scénario du match face à Perpignan, c’est vraiment bien pour le groupe et c’est important.

Vous êtes également invaincus à l’extérieur sur ce troisième bloc, c’est primordial pour s’imposer dans le haut du classement ? 

Nous sommes invaincus depuis trois matchs à l’extérieur maintenant. Nous avons montré beaucoup de maitrise lors de nos deux déplacements. Nous savons bien évidemment que c’est très important de gagner devant notre public à Mathon, mais si nous voulons aller loin, il faut bien jouer à l’extérieur. Les joueurs ont montré que c’était possible, maintenant il faut continuer dans cette voie.

Tu parlais de maitrise de vos matchs, c’est l’impression que l’on a eu pendant la rencontre face à Perpignan, il n’y a pas eu d’affolement 

Oui et c’est ce qui était chouette par rapport à ce match. Nous avons gagné mais ça aurait pu être l’inverse. Nous avons montré dès le début du match, et même après avoir encaissé l’essai en contre, une maitrise et une connaissance de notre jeu. Nous avons gardé le cap tout au long du match, jusque dans les dernières secondes, nous ne nous sommes pas affolés. Cela montre que l’équipe commence à grandir et à se connaitre.

Tu parles souvent du fait que vous vous concentrez sur votre travail et l’équipe, que vous ne regardez pas ce qu’il se passe autour, avec ce bloc vous avez quand même envoyé un message

Oui, on ne va pas se mentir, c’est mieux de gagner des matchs. Quand nous faisons le bilan, nous analysons le match de la même manière si nous avons gagné ou perdu. Il y a des choses que nous avons besoin d’améliorer et ce sera ce sur quoi nous allons travailler sur le prochain bloc. La saison est longue, il reste beaucoup de matchs, nous avons besoin d’être performants.

Vous avez enchaîné deux matchs sans prendre de carton notamment face à Perpignan, est-ce que l’on peut dire qu’il y a eu du mieux sur la discipline ? 

C’est difficile de dire que quand tu ne prends pas de carton tu es discipliné, ce n’est pas toujours le cas. Nous ne voulons pas donner de pénalités, nous en parlons depuis un moment, les joueurs le savent. Il y a certaines pénalités qui sont inévitables et d’autres que nous ne devons pas donner. Les joueurs le comprennent, il s’agit juste de l’appliquer sur le terrain.

Il y a des secteurs à améliorer sur ce bloc mais quels sont les points positifs que vous avez tiré de ce troisième bloc ? 

La façon dont nous jouons, la maitrise que nous avons, la connaissance du plan de jeu. Il y a également la mêlée et la conquête en général qui est très forte, c’est la base de notre jeu. Il y a, malgré tout, des points sur lesquels nous avons besoin de travailler comme la zone de marque dans les 22m adverses. Nous avons passé beaucoup de temps dans le camp adverse sans marquer lors du dernier match. Si nous voulons être une équipe performante, il faut être réaliste, nous allons nous concentrer là-dessus dans les semaines qui arrivent.

Sur cette semaine sans match, les joueurs ont repris plus tôt que d’habitude, c’était un désir de ta part ? 

Oui, nous voulions travailler car il y aura une grosse pause pour les fêtes de fin d’année. Nous voulions utiliser ce temps de travail en amont pour cette période. La saison est longue, nous voulons être dans le Top 6, c’est notre objectif. Nous travaillons sur le long terme et nous trouvons important d’axer le travail sur le physique en sachant qu’il y a cette pause qui arrive.