Le demi de mêlée Jérémy Gondrand est revenu sur la performance en demi-teinte des Oyomen face à Vannes et se projette sur la rencontre de demain à Colomiers.

Après le match contre Vannes on a senti beaucoup de déception par rapport à la prestation de l’équipe, à froid quelle analyse est-ce que tu en fais ?

Oui il y avait de la déception par rapport à la physionomie du match. On avait fait une très bonne première mi-temps, on espérait continuer sur cette lancée en deuxième période mais ça n’a pas été le cas. On sort frustrés parce qu’on a fait une bonne deuxième mi-temps à Aurillac, une bonne première mi-temps à Oyonnax mais on n’arrive pas à faire un match complet pour l’instant.

Quelles ont été les satisfactions de cette rencontre ?

Sur la première mi-temps on a eu tous nos ballons en conquête, on a pu produire le jeu que l’on souhaitait. On les a mis en difficulté et on a marqué des essais donc c’était bien. Sur la seconde mi-temps ça a été l’inverse, on s’est fait pénaliser pas mal de fois, on n’a pas eu beaucoup de ballons pour sortir de notre camp. 

Le manque de constance est un des points noirs du début de saison, quels sont les axes de travail pour tenter d’y remédier ?

Il faut rester concentrés tout le match, il faut déjà bien attaquer les matchs, ce qui n’a pas été le cas les deux premières journées, Vannes et Aurillac ont marqué les premiers. Il faudra être plus consistants sur toute la durée du match, c’est surtout un travail mental à faire, pas vraiment physique, à chacun de se responsabiliser. 

Il y a deux ans Colomiers vous avait posé des problèmes en s’imposant chez eux et à Mathon quel est ton point de vue sur cette équipe ?

C’est une équipe qui fait énormément la guerre, qui est très présente sur les phases de combat, notamment sur les rucks. Elle met en difficulté l’adversaire dans ces zones-là, donc les équipes adverses n’arrivent pas à produire leur jeu et ils récupèrent beaucoup de ballons. Il faudra être très présents sur les phases de rucks.  

Vous avez un bilan similaire avec une victoire et une défaite, chaque équipe sera à la recherche de certitudes à quel type de rencontre est-ce que tu t’attends ?

Ça va vraiment être le premier match où il faudra élever le niveau d’intensité sur les zones de combat parce que sinon ce sera très difficile de mettre à mal cette équipe de Colomiers. Si on veut réaliser une performance, sans parler de résultat, en terme de comportement il faudra répondre présents dans les duels tout en restant disciplinés.