Pro D2 28 septembre 2018 - 20 h 00 min
Stade Charles-Mathon

Récapitulatif

RÉSUMÉ

Devant 9 955 spectateurs les Oyomen ont signé leur premier succès bonifié de la saison dans le derby. Une performance à souligner puisque les Noir & Rouge ont été réduits à 14 pendant près de 60 minutes.

Ce sont les Oyomen qui prenaient le score les premiers, Debrach (10’, 23’) répondait à Etienne (5’, 16’). La deuxième pénalité bressane venait sanctionner le carton rouge reçu par Sykes (22’) après une manchette.

Ce carton avait le don de réveiller les Oyomen, après une action bien construite le ballon arrivait dans les bras de Taieb qui inscrivait le premier essai en bout de ligne (25’ 11-6), Etienne transformait (26’ 13-6). Etienne (35’) puis Debrach scellaient le score juste avant la mi-temps. La première période que les Oyomen terminaient à 13 après le carton jaune de Vartan (35’).

A la mi-temps les bressans restaient dans le coup avec sept petits points de retard.

Le début de seconde mi-temps allait sceller le sort du match. Après une pénalité jouée vite par Etienne, Raynaud perçait la défense bressane et sur la continuité de l’action Codjo, servi sur son aile, inscrivait le 2ème essai (48’ 21-9), Etienne transformait (50’ 23-9).

Quelques minutes plus tard les Oyomen étaient de retour dans le camp bressan, à l’entrée des 22m Hall servait Grice, le troisième ligne emportait tout sur son passage pour le 3ème essai (52’ 28-9), Etienne transformait (53’ 30-9).

A l’heure de jeu les Oyomen passaient une nouvelle fois la ligne mais sans aplatir le ballon. Sur la mêlée à 5m qui suivait Grice assurait une belle sortie de balle, Hall lancé à toute vitesse était stoppé à quelques encablures de la ligne, MacDonald au bord du ruck aplatissait le 4ème essai (61’ 35-9), Etienne transformait (62’ 37-9).

Sur le renvoi Codjo interceptait et s’offrait un sprint jusqu’à l’en-but pour le doublé (63’ 42-9), la transformation ne passait pas. Les bressans à la suite d’une pénaltouche sauvaient l’honneur. Après un ballon porté Chillet allait derrière la ligne (69’ 42-14), Bouvier transformait (69’ 42-16).

Chouvet terminait la belle soirée des Oyomen en inscrivant le dernier essai. Après un ballon cafouillé l’ouvreur poussait au pied et battait les défenseurs bressans à la course (76’ 47-16), il transformait lui-même son essai (77’ 49-16).

Détails des points

Oyonnax 49-16 Bourg-en-Bresse (Mi-temps 16-9)

Vartan (Raynaud 42’), Geledan (MacDonald 56’), Tui (Dumas 68’) – Sykes, Battye – Taieb (Herjean 68’), Grice (Ursache 65’), Ursache © – Hall, Etienne – Giresse, Stanaway, Millet, Codjo – Michel

6 Essais (Taieb 25’, Codjo 48’, 63’, Grice 52’, MacDonald 61’, Chouvet 76’)
5 Transformations (Etienne 26’, 50’, 53’, 62’, Chouvet 77’)
3 Pénalités (Etienne 5’, 16’, 35’)

1 Carton Jaune (Vartan 35’)
1 Carton Rouge (Sykes 22’)

Drancourt, Brute de Remur, Harmse – Veyret, Lombard, Jean Etienne, Wavrin, Bornuat – Maiquez, Debrach – Cailleaud, Perret, Perrin, Santallier – Dupont

1 Essai (Chillet 69’)
1 Transformation (Bouvier 69’)
3 Pénalités (Debrach 10’, 23’, 37’)

1 Carton Jaune (Bornuat 16’)

RÉACTIONS

Sacha Zegueur (3ème ligne) : « Pour nous c’est mission réussie avec le bonus, on fait plaisir à tous les supporters en gagnant le derby. On a su relever la tête après le carton rouge. On se libère en deuxième mi-temps, on se fait plaisir. Ça n’a pas été facile mais on est allé se chercher cette victoire. On avait faim avec un discours d’avant-match qui nous faisait envie, il fallait que l’on rebondisse. Après le carton rouge il y a eu un réveil. On voulait gagner ce match pour aller chercher la première place à la fin du bloc. C’est magnifique de gagner le derby à Oyonnax, ça faisait longtemps qu’il n’y avait plus eu de derby. »

Lucas Chouvet (Demi d’ouverture) : « Le carton rouge a été un mal pour un bien, ça nous a libéré et on a su mettre notre jeu en place. On n’avait pas de match référence depuis le début de saison, on avait à cœur de faire un bon match. Le public avait répondu présent, on avait tous les ingrédients pour faire un bon match. Jusqu’à présent les matchs étaient plutôt brouillons, on avait ciblé cette rencontre. Les avants ont dominé ce match même à un de moins, c’est la première fois de l’année que l’on prend autant de plaisir. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « On est content, on avait plusieurs objectifs, notamment le comportement. On avait besoin de retrouver cet enthousiasme pour démarrer notre saison. Ensuite l’objectif comptable est rempli mais il découlait de notre comportement. Les bressans font toujours de grosses entames et c’est encore le cas ce soir. Je retiens le comportement des joueurs à 13, on est resté assez structurés. On n’avait pas de deuxième ligne remplaçant sur le banc, on aurait pu se mettre en panique après le carton rouge. On a essayé de mettre beaucoup de vitesse pour lancer le jeu derrière. C’est toujours agréable de voir le stade plein, de l’entendre chanter. On comprend l’impatience du public, c’était important de montrer que l’on n’avait pas baissé les bras et que notre volonté de pratiquer un rugby plaisant est toujours là. »