Pro D2 14 octobre 2018 - 14 h 15 min
Stade Charles-Mathon

Récapitulatif

RÉSUMÉ

Pour le dernier match du deuxième bloc les Oyomen ont signé un deuxième succès bonifié consécutif à Mathon. Un 10/10 à domicile qui place les Oyomen à égalité à la 2ème place avec Carcassonne et Nevers, un petit point derrière le leader montois.

Après quelques minutes à l’avantage des provençaux ce sont les Oyomen qui frappaient les premiers. Après une mêlée à 5m en faveur de Provence les Noir & Rouge récupéraient le ballon sur la poussée, Grice donnait à Hall qui prenait le trou pour le 1er essai (9’ 5-0), Etienne transformait (10’ 7-0). Le buteur oyonnaxien ajoutait une nouvelle pénalité (12’ 10-0).

Les provençaux réagissaient coup sur coup avec deux coups de pied de Massip (14’ puis 17’ 10-6). La réaction oyonnaxienne était immédiate, après plusieurs temps de jeu MacDonald se servait dans le ruck et inscrivait le 2ème essai (19’ 15-6), Etienne transformait (20’ 17-6).

Sur une nouvelle attaque Stanaway prenait le ballon, l’action se poursuivait sur l’autre aile, Michel prenait le trou et aplatissait déjà le 3ème essai (30’ 22-6), Etienne transformait (32’ 24-6).

Sur la ligne médiane les provençaux avaient la possession, Fidow feintait la passe et s’extirpait du ruck, il faisait jouer sa vitesse et inscrivait le premier essai aixois après un exploit individuel (40’ 24-11), Massip transformait (40+1’ 24-13).

Au retour des vestiaires les provençaux relançaient le match, Darbo servait Fidow dans le trou qui s’offrait le doublé (41’ 24-18), Massip transformait (42’ 24-20). Le buteur aixois ramenait les siens à un petit point après une nouvelle pénalité (47’ 24-23).

Le doute ne s’installait pas dans les têtes oyonnaxiennes. Sur une pénaltouche les Oyomen exécutaient un modèle de ballon porté stoppé à 1m de la ligne. Dans le ruck MacDonald prenait le ballon et sautait par-dessus la ligne pour le 4ème essai et son doublé (50’ 29-23), Chouvet transformait (51’ 31-23).

Les esprits s’échauffaient, Raynaud et Darbo en venaient aux mains et récoltaient un carton jaune (52’).

Après un siège des 22m adverses, Hall se saisissait du ballon à 5m de la ligne, il prenait tout le monde de vitesse et s’offrait le doublé (65’ 39-23), Chouvet transformait (66’ 41-23). Les aixois terminaient le match en infériorité numérique après un carton jaune de Béziat (73’) pour un plaquage cathédrale.

Giresse dans le camp aixois était servi par Hall, il prenait la défense de vitesse, raffutait le dernier défenseur pour inscrire le 6ème et dernier essai de la partie et son premier essai cette saison (75’ 46-23).

Détails des points

Raynaud (Tui 57’ puis Raynaud 62’), MacDonald (Geledan 61’), Tui (Mirtskhulava 49’) – Battye (Njewel 66’), Ursache © – Taieb (Vartan 52’), Grice, Zegueur – Hall (Gondrand 70’), Etienne (Chouvet 47’) – Giresse, Stanaway (Hansell-Pune 62’), Millet, Codjo – Michel

6 Essais (Hall 9’, 65’, MacDonald 19’, 50’, Michel 30’, Giresse 75’)
5 Transformations (Etienne 10’, 20’, 32’, Chouvet 51’, 66’)
2 Pénalités (Etienne 12’, Chouvet 55’)
1 Carton Jaune (Raynaud 52’)

Ischenko (Taumalolo 49’), Tuapati (Béziat 55’), Louika (Kbaier 61’) – Mondoulet, Lockley – Annetta (Luafutu 53’), Malet (Tuapati 74’), Edwards – Darbo, Bezy (Munro 62’) – Fidow (Labarthe 61’), Narumaqa, Brousse (Bau 66’), Labarthe (Giordano 53’) – Massip

2 Essais (Fidow 40’, 41’)
2 Transformations (40+1’, 42’)
3 Pénalités (Massip 14’, 17’, 47’)
2 Cartons Jaunes (Darbo 52’, Béziat 73’)

RÉACTIONS

Joffrey Michel (Arrière) : « On prend un essai en casquette en fin de première mi-temps, on ne ressort pas des vestiaires comme il faut, on a maitrisé la partie et on obtient le bonus. On a su rester calmes quand ils sont revenus à un point, reprendre le fil du match que l’on avait perdu pendant ce laps de temps. On n’a pas essayé de faire d’exploits individuels, c’est la force de notre groupe, travailler les uns pour les autres. On gagne avec le bonus, on se replace en haut du tableau, c’est ce que l’on visait, on avait en travers la défaite à Béziers. »

Valentin Ursache (3ème ligne) : « Ça a été dur, on prend deux essais qui nous font mal à la tête mais je suis content de la façon dont on a réagi. C’est un bon état d’esprit et ça prouve le caractère du groupe, on ne lâche rien. Aix avait une bonne équipe avec des joueurs de qualité. Je suis content de cette victoire mais pour moi le classement ce ne sera important qu’à la 30ème journée. Le prochain bloc avec trois déplacements ce sera un bon test. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « Tout était réuni pour ce que soit un match piège, une équipe qui n’avait rien à perdre, une fin de bloc, la satisfaction c’est que c’est resté structuré. Il n’y a pas eu de relâchement parce que c’était la fin du bloc, les joueurs sont restés concentrés depuis le dernier match il y a 10 jours. On peut marquer plus en première mi-temps, on est coupable sur le début de seconde mi-temps. Il y a le regret de ne pas faire 80 minutes pleines, il fallait finir ce bloc correctement. Le groupe est en train d’envoyer un message avec une identité qui se créée. »