Fidèles ou nouveaux partenaires, c’est plus de 300 hommes et femmes qui soutiennent Oyonnax Rugby.
Une communauté dynamique et impliquée au coeur de la mêlée pour faire évoluer son club et son territoire.
Aujourd’hui Pierre et Lionel FEUILLET, société TRANSPORTS FEUILLET nous donnent rendez-vous pour découvrir leur univers.

Tout d’abord, pouvez-vous nous présenter la société TRANSPORTS FEUILLET et nous donner vos rôles respectifs ?

Les TRANSPORTS FEUILLET ont été créés en 1942 par mon arrière-grand-père. Nous sommes une entreprise familiale et nous sommes actuellement la troisième et quatrième génération. Nous comptons aujourd’hui 140 personnes et nous sommes spécialisés dans la distribution régionale de lots palettisés. Nous couvrons le territoire national et l’Europe par le biais du groupement ASTRE. Nous collectons sur les 8 départements du Rhône Alpes et nous expédions dans toute la France en 24/48h.

Nous avons tous les 2 un poste de Directeur Général sachant qu’il y a un troisième avec mon oncle.

Avez-vous été impactés par la pandémie, sous quelles formes et comment avez-vous fait face pour continuer à travailler dans les meilleures conditions ?

Nous avons été impactés très fortement lors du premier confinement au mois de mars sur les 15 premiers jours. Puis nous avons dû trouver très rapidement une nouvelle organisation pour continuer à travailler.

Pour le deuxième confinement, cela a été moins drastique par rapport à ce que vous subissez mais la principale problématique que l’on a aujourd’hui est de gérer une activité décousue. En effet, ce n’est pas la volumétrie qui pose un problème car au global on s’en sort plutôt bien, c’est simplement une gestion de l’activité en dents de scie. Pour vous donner un ordre d’idées, nous gérions l’organisation à la journée avant COVID et nous avons dû nous adapter à la demi-journée pour apporter l’agilité à nos clients qui naviguent parfois (pour ne pas dire plus souvent) à vue. Mais par rapport à d’autres secteurs d’activités, nous ne pouvons pas nous plaindre car nous ne faisons que de la petite expédition que l’on multiplie donc nous sommes dans un créneau qui ne peut que fonctionner.

Malgré tout ça, il faut se plier aux exigences de nos clients par rapport au protocole sanitaire comme tout le monde aujourd’hui et c’est tout à fait normal.

Pour finir, nous n’avons pas de soucis majeurs, il faut simplement s’adapter à l’environnement dans lequel on se trouve et nous gardons néanmoins la même activité que l’année dernière.

Avez-vous des projets pour 2021 ?

Tout d’abord, nous avons continué et maintenu notre programme d’investissements matériels puisqu’aujourd’hui, notre outil de production est essentiellement nos camions, nous devons donc faire face à la vétusté naturelle de ceux-ci et faire un suivi permanent de notre parc.

Parallèlement à ça, on a lancé un programme d’investissement sur des locaux administratifs neufs et nous sommes en attente du permis de construire. Le projet a été initié au mois de mai dernier donc pas forcément dans la bonne période et nous avons donc pris un retard de quasiment un an. On continue néanmoins de fonder des espoirs sur ce projet puisque nous attendons une réponse très prochainement.

Pour finir, en tant que partenaire d’Oyonnax Rugby, pourquoi avez-vous souhaité nous aider et qu’est-ce que cela vous apporte ?

D’un point de vue personnel, cela nous permet rencontrer des amis et des gens qui sont fidèles à votre club.

Sur le plan professionnel, nous invitons des clients qui apprécient le rugby dans un premier temps mais également l’ambiance, l’accueil et plus généralement tout ce qui fait aujourd’hui la renommée du rugby au sens large du terme. Cela ne m’apporte pas spécialement de nouvelles affaires mais nous arrivons à fidéliser nos clients grâce à ses moments que l’on passe ensemble dans un cadre un peu différent du quotidien.