Fidèles ou nouveaux partenaires, c’est plus de 300 hommes et femmes qui soutiennent Oyonnax Rugby.
Une communauté dynamique et impliquée au coeur de la mêlée pour faire évoluer son club et son territoire.
Aujourd’hui Jean-Pierre SOGNO, société SOGNO nous donne rendez-vous pour découvrir son univers.

Bonjour Jean-Pierre. Peux-tu te présenter et présenter l’entreprise SOGNO ?

Bonjour, je suis Jean-Pierre Sogno, Président de SOGNO SAS, qui est une entreprise de tôlerie industrielle créée il y a plus de 70 ans. Plus précisément, au départ elle était dans le bâtiment, c’est moi qui l’ai fait basculer en tôlerie industrielle. Nous nous mécanisons, nous développons des techniques à nous pour avoir vraiment une approche tôlerie qui nous est spécifique. Cette tôlerie est modulable, puisque nous avons envie de faire sauter toutes les barrières qu’il y a pour une petite entreprise pour rentrer dans l’industrie, alors que notre taille devrait nous cantonner à prestataire et sous-traitant.

Jean-Pierre, tu es un partenaire de très longue date du club, mais aussi un supporter. Qu’est ce qui t’a poussé à devenir partenaire d’Oyonnax Rugby ?

Alors deux choses : le rugby lui-même, parce que j’aime ce sport. Mais aussi l’autre aspect, c’est la cohésion qu’il apporte à Oyonnax, où tout le monde se retrouve à travers ce club, à travers ce stade et nous dirons que l’aboutissement, ce sont ces dix dernières années qui ont fait connaitre la ville. Cela a donc permis au club de remonter dans les wagons parce qu’on part de la micheline de fin, pour ensuite remonter dans les wagons, se faire connaitre et obtenir notre place. En effet, le nom d’Oyonnax est connu dans toute la France. On a maintenant notre place dans les vingt meilleures villes françaises. Des fois on va chatouiller la dizaine voire même mieux, alors que nous ne sommes que la 370ème ville de France en termes de population et qu’auparavant nous n’avions que le droit à l’anonymat.

Un petit mot pour continuer d’encourager nos Oyomen, puisque tu un supporter inconditionnel du club.

Ce que j’ai envie de dire, de ma vision de la saison, c’est une grande confiance, une grande solidarité envers Joe et sa méthode de travail. Il s’est expliqué, il nous a montré sa vision du jeu. Je sais d’où il vient, son parcours, comment il l’a prouvé. L’équipe est bien dans sa tête. Alors c’est compliqué avec le pourcentage d’absents, d’accidentés, de cassés que l’on a actuellement. Mais les choses sont en place. Moi j’adhère toujours au projet, j’ai confiance en l’équipe. Les blessés ont permis à certains jeunes de vraiment se positionner dans l’équipe et de faire leurs preuves, donc on apprécie.

Pour en savoir plus sur SOGNO : https://sogno.fr/