Nouveau festival à Mathon face à la lanterne rouge. Les Oyomen avaient comme objectif de garder leur place de leader, c’est chose faite grâce à cette neuvième victoire bonifiée.

Tout avait commencé parfaitement, après un jeu au pied massicois, Codjo devant son en-but relançait et fixait la défense avant de servir Hopper qui s’offrait le sprint pour le premier essai (2’ 5-0). Les Oyomen malgré quelques occasions devaient patienter pour creuser l’écart, David (20’) recevait un carton jaune après des fautes répétées.

Les Oyomen enclenchaient un ballon porté bien défendu par les massicois, après un passage au sol, Gondrand auprès du ruck prenait le trou pour marquer entre les poteaux (21’ 10-0), Etienne transformait (22’ 12-0).

Ortolan (27’ 12-3) en profitait pour ouvrir le compteur massicois. Sur une pénaltouche, l’action se poursuivait sur l’aile opposée pour Codjo qui en bout de ligne inscrivait déjà l’essai du bonus (30’ 17-3), Etienne transformait (31’ 19-3). En toute fin de mi-temps les Oyomen aggravaient le score après un nouvel essai pour Hopper qui s’offrait le doublé (38’ 24-3), sur la sirène Etienne transformait (40’ 26-3).

Comme la semaine dernière les Oyomen rentraient aux vestiaires avec le bonus offensif en poche. Et à l’image du match face à Aurillac la deuxième mi-temps allait être pleine de maitrise.

Les Noir & Rouge faisaient le dos rond face aux offensives massicoises. Geledan (47’) était exclu dix minutes après des fautes à répétition.

C’est sur un ballon porté que les Oyomen reprenaient leur marche en avant, MacDonald ajoutait un nouvel essai (55’ 31-3).

Les massicois étaient récompensés sur la même phase de jeu et Kaikatsishvili franchissait la ligne (72’ 31-8), Lorée transformait (73’ 31-10). David écopait d’une deuxième carton jaune synonyme de carton rouge (75’).

Il n’en fallait pas plus aux Oyomen pour terminer le travail. Le ballon porté oyonnaxien était stoppé, après plusieurs phases de jeu, Gondrand servait Fuertes qui prenait le trou pour le sixième essai (77’ 36-10), Etienne transformait (78’ 38-10).

Callandret parachevait le score, il était servi et se jouait de la défense grâce à ses crochets, après un une-deux avec Audy, il inscrivait le septième et dernier essai (79’ 43-10), Etienne transformait (80’ 45-10).

Thibault Tauleigne (Deuxième ligne) : « J’avais déjà joué deuxième ligne auparavant, je connais le poste. Ça a pas mal couru, Massy a joué tous les coups, c’était un match avec beaucoup d’engagement et de vitesse. L’objectif était de prendre dix points à la maison avant de préparer le déplacement à Biarritz. On a respecté notre plan de jeu en mettant beaucoup de vitesse, Massy n’avait rien à perdre, il ne fallait pas tomber dans la facilité. On a été performant dans les rucks, c’était un secteur où l’on avait du mal, les libérations ont été plus rapides que ce que nous avions l’habitude de faire. »

Jérémy Gondrand (Demi de mêlée) : « On a eu une opposition supérieure à la semaine dernière. La première mi-temps est positive, on a maitrisé notre sujet en marquant sur des ballons de récupération. Il y a un peu de relâchement en deuxième mi-temps, on a fait le dos rond sur les quinze premières minutes. On a fait le boulot sur les deux matchs, sans s’emballer, on a rempli le contrat. C’est ce que l’on s’était fixé dans notre tableau de marche, on va avoir deux grosses réceptions pour assurer cette place dans les deux, on a les cartes en main. »

Adrien Buononato (Directeur sportif) : « On regrette d’avoir pris cet essai. Ça allait vite, pour pouvoir produire notre jeu il fallait être plus précis sur les zones de ruck. On a des joueurs qui ont de vraies qualités de vitesse et ça nous permet de mettre les équipes en difficulté. Il y a encore quelques occasions sur lesquelles on doit scorer. On veut arriver sur des phases finales avec des joueurs explosifs. Massy a eu un jeu très ouvert ça nous allait bien ce jeu dans le désordre, pour aller gagner à Biarritz et faire le boulot à la maison contre Nevers il faudra faire encore plus que cela. C’était ultra important de prendre dix points sur cette entame de bloc, il faut rapidement se projeter sur la suite. On va devoir bricoler sur le poste de pilier gauche sur les trois prochains matchs. »

Détails des points 

Oyonnax 45-10 Massy (Mi-temps 26-3)

Vartan (Debaty 39’), Geledan (Taieb 58’), Tui (Dumas 59’) – Leindekar (Njewel 63’), Tauleigne – Taieb © (MacDonald 53’), Tison, Zegueur (Herjean 58’) – Gondrand (Audy 58’), Etienne – Callandret, Hopper, Millet (Lasmarrigues 50’), Codjo (Giresse 40’) – Fuertes

7 Essais (Hopper 2’, 39’, Gondrand 21’, Codjo 30’, MacDonald 55’, Fuertes 77’, Callandret 79’)

5 Transformations (Etienne 22’, 31’, 40’, 78’, 80’)

1 Carton Jaune (Geledan 47’)

Abraham (Chellat 54’), Bordes (Grelleaud 58’), Ferrer (Kaikatsishvili 50’) – Charlon (Chauveau 50’), Halaifonua – Dumoulin (David 65’), Gorin, David (Cazac 63’) – Dauvergne, Ortolan (Lorée 50’) – Dumas, Sheridan (Jacomme 40’), Ropiha, Mendes – Rabut (Manu 50’)

1 Essai (Kaikatsishvili 72’

1 Transformation (Lorée 73’)

1 Pénalité (Ortolan 27’)

2 Cartons Jaunes (David 20’, 75’)