Le talonneur Benjamin Geledan est revenu sur le succès bonifié des Oyomen, face à Nevers. Il nous parle de l’atmosphère à Vannes pour le premier déplacement de la saison et du caractère que les Noir & Rouge devront montrer.

Vous avez une nouvelle fois inscrit plus de 50 points à domicile c’est un sacré message que vous avez envoyé avec vos deux larges succès à domicile

Nous ne pensons pas à envoyer des messages mais plutôt à regarder ce que nous faisons, sur quoi nous travaillons toute la semaine. Aujourd’hui nous gagnons les matchs et il faut que cela continue. Nous les prenons étape par étape en se concentrant sur nous.

Vous avez fait preuve de patience et avez construit votre victoire en prenant les points au pied en première période, c’était un aspect que souhaitiez travailler ?

Nous respectons toujours nos adversaires, quand il y a des points face aux poteaux il faut les prendre. Nous n’avons pas l’ambition d’être plus fort que les autres. Il y a beaucoup de grosses équipes en ProD2, la victoire se construit de la 1ère à la 80ème minute. 

Cette place de leader avant deux déplacements est-elle anecdotique ou vous apporte-t-elle un peu plus de confiance ?  

Non, nous n’allons pas parler de place au classement après deux journées de championnat. Il y a 30 journées de championnat, des barrages, des demi-finales et des finales. Nous ne sommes qu’au début de la saison donc nous allons garder les pieds sur tête et travailler dans notre coin comme nous le faisons depuis le début de la saison. 

Vous allez vous déplacer pour la première fois de la saison, à la Rabine, dans un stade où il n’est jamais simple de s’imposer, comment est-ce que vous l’abordez ?

De la même façon que nous avons préparé les deux premiers matchs. C’est un stade avec beaucoup de ferveur, un gros public et une grosse ambiance. Nous sommes préparés à cela, nous y avons déjà joué deux fois, ça ne s’est jamais très bien passé, nous allons faire en sorte que les choses se passent bien. 

Après Nevers Joe disait que ces deux matchs à l’extérieur allaient permettre de voir les vraies valeurs des Oyomen c’est un avis que tu partages ?

Le match à domicile contre Nevers c’était également face à une grosse équipe. Le caractère de l’équipe se dessine quand les choses sont moins faciles, quand on est loin de nos supporters, loin du stade que l’on connaît. 

Vous serez très attendus ce vendredi à la Rabine, d’autant que les vannetais n’ont pas encore remporté de victoire cette saison, quels seront les clés de ce match ?

Il faudra avoir du caractère, être propre sur nos basiques et avoir une défense imprenable.