Le demi d’ouverture Antoine Lescalmel est revenu sur la prestation des audois la semaine dernière face au leader. Il nous parle du déplacement dans l’Ain et des objectifs pour la fin de saison. 

Vous avez livré la copie parfaite jeudi soir pour vous imposer avec le point du bonus offensif face au leader est-ce que l’on peut parler de match référence ?

En termes de qualité de match et comptablement on peut parler de match référence. On prend cinq points face au leader, on a réalisé un gros match. 

C’est surtout votre première victoire depuis mi-janvier de quoi faire le plein de confiance avant votre déplacement dans l’Ain 

Oui on vient en confiance par rapport à la prestation réalisée le week-end dernier mais on sait très bien que le déplacement dans l’Ain ne sera pas facile. Ils étaient venus s’imposer chez nous début décembre, on sait que c’est une grosse écurie. Ils avaient annoncé leur ambition de remonter en début de saison donc on sait à quoi s’attendre et où on va.

Après le match aller perdu face à Oyonnax vous étiez sortis du Top 6 et vous aviez enchaîné plusieurs défaites, est-ce que cette première défaite à domicile avait été un déclencheur ? 

Non ça n’avait pas été un déclencheur, le dernier bloc avant Noël nous avions un calendrier très compliqué où l’on se déplaçait et recevait les cinq premiers du classement, on ne s’attendait pas à perdre à domicile. Il y a eu une période compliquée au mois de décembre avec cette première défaite à domicile mais on a su relever la tête et repartir de l’avant et on espère que cette passe difficile restera derrière nous. 

Vous vous êtes déplacés chez quatre membres du Top 6 pour quatre défaites dont un bonus défensif que penses-tu de ce bilan ? 

A Béziers c’était un derby pour nous, le premier match de janvier après les fêtes, c’était un match de reprise après deux semaines de coupure. Malheureusement pour nous le problème c’est qu’à l’heure de jeu on est dans les clous et on prend deux ou trois essais en fin de match qui font que les scores sont un peu lourds. On perd nos bonus défensifs ou on ne peut plus aller les chercher parce qu’il y a trop de points de retard. 

Est-ce qu’il y a un sentiment de revanche après le résultat du match aller ?

Non, il y a de l’eau qui a coulé sous les ponts, ce ne sera pas le même match. Pas de sentiment de revanche, on a une équipe remaniée, on y va pour faire un gros match et s’envoyer, et le résultat sera ce qu’il sera. On y va surtout pour réaliser une belle prestation dans la continuité du week-end dernier.

Quels seront les points clés de cette rencontre ?

Pour nous ce sera de tenir le plus longtemps possible défensivement et marquer des points dès qu’on en aura l’occasion. Il ne faudra pas gâcher les occasions.

Vous êtes restés longtemps dans le Top 6, vous n’êtes qu’à sept points de la sixième place, est-ce que vous avez encore les qualifications en ligne de mire pour la fin de saison ? 

On a un peu le cul entre deux chaises, quand on regarde le classement en haut on n’est pas loin et quand on regarde en bas on n’est pas loin non plus. On prend les matchs les uns après les autres, le plus important pour le club c’est assurer le maintien le plus vite possible et si on peut aller chercher quelque chose ce sera la cerise sur le gâteau.