Le troisième ligne Amédée Domenech est revenu sur la belle série des montalbanais. Il dresse un bilan de la première moitié de championnat et nous parle de l’état d’esprit des tarn-et-garonnais avant leur déplacement dans l’Ain dimanche. 

Peux-tu nous faire un retour de cette rencontre face à Massy, c’est un match que vous avez maitrisé grâce à votre buteur 

On fait une très bonne première mi-temps, on manque de réalisme et on ne concrétise pas nos temps forts qui auraient pu nous permettre de marquer deux essais. Notre buteur Jérôme Bosviel concrétise les fautes de Massy et nous permet de prendre le score. Massy est une très belle équipe, elle devrait être loin de la zone de relégation. On arrive dans la saison d’hiver où le jeu est axé sur la défense et on voit moins de grandes envolées. On s’est sorti une grosse épine du pied avec ces deux réceptions consécutives, c’était un virage important pour nous à aborder avec prudence. Maintenant place à Oyonnax. 

Après un premier tiers de championnat compliqué vous connaissez un sursaut et êtes sur une série de trois victoires, plus proche de vos standards des dernières saisons, quel a été le déclic ? 

Ces deux dernières saisons on était cachés, loin derrière, personne ne nous attendait. Cette année toutes les équipes se valent, il n’y a pas une équipe au-dessus de toutes les autres. Après la défaite à la maison contre Bayonne on s’est regardé dans les yeux, on s’est dit des vérités, on avait galvaudé les valeurs du club. On est allés à Nevers avec des ambitions, on a pris un point. Ensuite on avait un deuxième déplacement à Vannes où on a vécu ce match avec envie et même à 14 on a réussi à faire une belle performance en revenant avec les quatre points.   

Quel bilan est-ce que tu tires de cette première moitié de saison ? 

Il est mitigé parce qu’on arrive à faire de très belles choses puis on retombe dans nos travers en faisant des erreurs qui nous coûtent des matchs. Habituellement on a un trou en hiver, cette saison c’est plutôt l’inverse, on a réussi à gagner les trois derniers matchs. On est des grands garçons, on a un staff performant qui va nous pousser vers le haut. Nous les joueurs on s’est remis en marche et j’espère que le train ne va pas s’arrêter. 

Vous vous êtes déplacés jusqu’à présent chez des équipes à la lutte pour les phases finales avec un bilan comptable d’un point que penses-tu de vos prestations ? 

Sur le match à Nevers on peut viser un nul ou une victoire, ça s’est joué à une petite imprécision, c’était l’un des matchs les plus aboutis. A Brive c’est la même chose, le ballon retombe pour l’adversaire au lieu de retomber dans nos bras. On a eu le déclic sur les trois derniers matchs, avant on avait les occasions mais ça ne nous souriait pas. L’équipe d’Oyonnax est au-dessus de la ProD2 de par la qualité de leurs infrastructures et de leurs joueurs. Il n’y pas un énorme fossé entre le bas et le haut de tableau. 

Vous vous déplacez à nouveau chez une équipe du haut de tableau quels seront vos objectifs en termes comptable et de contenu ?  

On sait où l’on met les pieds, j’y ai déjà joué, il y a des infrastructures de folie qui n’ont rien à voir avec la ProD2. On est conscients que si on va là-bas sans mettre les ingrédients on peut repartir avec une lourde défaite. On est joueurs professionnels et on joue tous les matchs pour les gagner. Au minimum et je le souhaite vraiment ce serait prendre un point après rien ne nous interdit de faire quelque chose à Oyonnax. On les respecte, ils ont connu une déconvenue il y a deux semaines à la maison, ils sont arrivés à gagner à Carcassonne, ils se sont remobilisés. Si on met les armes je pense que l’on peut rivaliser, un match c’est quatre-vingts minutes et on a tendance à ne joueur que quarante ou soixante minutes. J’espère qu’il y aura une belle confrontation et que l’on pourra produire du beau jeu comme on a su le faire par le passé. 

Quelles seront les clés de cette rencontre ? 

Vu la météo et le climat dans l’Ain ça va être un gros combat devant. On a de bons buteurs à Montauban pour nous permettre de concrétiser nos occasions. Il faudra une grosse défense, ces derniers temps c’est ce qui nous a permis de gagner des matchs. On a retrouvé nos valeurs en défense et avec cette équipe il va falloir ferrailler partout. C’est intéressant de jouer des équipes du haut de tableau, ça valorise le joueur. On est un petit du championnat pour l’instant, il y aura du roulement dans l’effectif, des joueurs seront remis en selle et j’espère qu’ils feront une bonne prestation.