Le demi de mêlée Adrien Bau est revenu sur la première partie de saison des provençaux. Il s’est attardé sur le comportement de ses troupes à l’extérieur et nous parle des ingrédient à mettre en place vendredi soir à Oyonnax.

Crédit photo : Provence Rugby

Vous avez terminé l’année 2019 par un succès face à Rouen, le carton rouge pris en tout début de rencontre aurait pu vous coûter cher. Vous avez trouvé les ressources pour l’emporter en disputant la quasi-totalité de la rencontre à 14, c’est une des satisfactions de cette rencontre ? 

Oui il fallait gagner ce dernier match de l’année à la maison.  Nous l’avons fait à 14, nous avons fait preuve de beaucoup de solidarité. C’était le gros point positif de la soirée même si ça n’a pas été un grand match de rugby, le plus important était de gagner et nous l’avons fait.

Vous terminez la phase aller à la 11ème place avec un match en retard à disputer, quel bilan avez-vous tiré de ces 14 premières rencontres ? 

Il y a eu du bon et du moins bon, nous avions plutôt bien attaqué le championnat. Ensuite nous avons eu une période où cela a été plus compliqué. En fin d’année nous avons eu des déplacements frustrants parce que nous n’avons ramené aucun point alors que sur l’engagement nous avions répondu présents. Pour les deux derniers matchs de l’année nous sommes allés chercher un bonus à Angoulême et nous gagnons face à Rouen, ça s’est plutôt bien terminé. 

Vous avez connu un succès bonifié lors de la 1ère journée à Mont-de-Marsan, depuis vous n’avez pas réussi à vous imposer loin de vos bases. Comment juges-tu votre comportement à l’extérieur ? 

Le match à Mont-de-Marsan était assez incroyable, nous avions appliqué ce que nous nous étions dit à la lettre. Nous sommes ensuite passés au travers avec des déplacements où nous avons pris des valises. Nos dernières prestations étaient mieux dans l’engagement et l’état d’esprit et nous avons vu que nous n’étions pas loin des équipes. Il y a du mieux mais ça fait zéro point à chaque fois. 

Vous aviez en début de saison comme objectif d’intégrer le top 6, vous êtes actuellement à six points de la sixième place 

Nous avions parlé de top 8, pour l’instant nous ne sommes pas loin de notre objectif mais nous ne sommes pas dedans donc il faudra continuer de travailler.

Qu’est-ce qu’il vous manque pour l’atteindre ?

Il nous manque de la constance, nous sommes capables de faire de très bons matchs face à de belles équipes. Il faut le répéter, c’est ce qui nous a fait défaut. Nous avons un peu plus de mal cette année à marquer des essais, nous essayons de faire au mieux.   

Vendredi vous vous déplacez à Oyonnax, les joueurs de l’Ain vous avaient infligé votre deuxième défaite à domicile de la saison au mois d’octobre. Est-ce que vous avez un sentiment de revanche ?

Je ne sais pas s’il y aura un sentiment de revanche mais nous avons à cœur de bien faire. Aller jouer à Oyonnax c’est très difficile, ils font partie des grosses équipes de ce championnat. Nous allons essayer de montrer un beau visage et de représenter au mieux les couleurs de Provence Rugby. 

Quelles seront les clés de cette rencontre ?  

Il faudra être disciplinés parce qu’il y a de bons buteurs en face. S’appuyer sur notre défense parce c’est une équipe costaud, en place dans toutes les lignes et faire preuve d’un état d’esprit irréprochable si l’on veut bien figurer là-bas.